ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : les travailleurs soutiennent le Liban

 
La solidarité en Algérie en faveur du Liban et de la Palestine ne faiblit pas, et à l’appel des syndicats Arabes dont l’UGTA, 5 minutes de silence ont été observé et un appel à un cessez-le-feu immédiat a été lancé pour éviter une crise humanitaire au Liban.
vendredi 4 août 2006.

Algérie : les travailleurs soutiennent le Liban. Le secrétaire général de la centrale syndicale a considéré que le geste des travailleurs, à la Maison du Peuple comme dans tous les espaces populaires et les lieux de travail à travers le territoire nationale, traduit la solidarité des Algériens avec la cause Arabe, et sa dénonciation du silence des Nations Unies et de l’Union Européenne devant la persistance d’Israël de poursuivre l’agression appelant les peuples Arabes à s’unir et intensifier les preuves de soutien aux peuples Palestinien et Libanais.

Pour sa part, la secrétaire générale du parti des travailleurs, Louisa Hanoune, a loué ce geste des travailleurs en Algérie et l’a considéré comme une mobilisation globale et unifiée des syndicats et des partis et dans tous les pays Arabes pour dénoncer l’agression et la tuerie Israélienne de civils innocents, elle a loué les positions similaires des peuples du monde et le fait que ces peuples sortent de leur plein gré afin d’exprimer leur condamnation de l’agression et le mépris de la communauté internationale.

Le Vice Président du Conseil de la Nation, Abderrezak Bouhara, avait appelé dans un premier temps lors d’un forum de soutien à ces deux peuples, tenu le 31 Juillet dernier, à observer cinq minutes où le monde pourrait entendre l’espace d’un instant ce qui se passe en Palestine et au Liban de destruction et d’actes inhumains. Au moment où l’ambassadeur Palestinien en Algérie a exigé à ce que les criminels de « Qana » soient jugés.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après El Khabar