ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’UE soutient les associations en Algérie

 
Une aide de 11 millions d’euros sera accordée aux associations en Algérie dans le cadre du projet "ONG II" financé par l’Union européenne et devrait bénéficier à près de 150 associations algériennes.
samedi 12 août 2006.

L'UE soutient les associations en Algérie. L’aide de l’UE est destinée également au renforcement des capacités de ces ONG algériennes, notamment par des activités de formation. Il est à rappeler que la convention de financement de ce programme de quatre ans, développé conjointement par l’Agence de développement social (ADS) et l’UE, a été signée, en janvier dernier, entre le ministère de l’Emploi et de la Solidarité nationale et la représentation de la Commission européenne en Algérie. « Le démarrage officiel du projet d’appui aux associations algériennes de développement (ONG II), aura lieu le 3 septembre prochain par la mise en place, notamment, de l’unité d’appui au projet (UAP) », a indiqué à l’APS, le directeur du projet ONG II, M. Youcef Rahmi.

A cet effet, des animateurs répartis sur 6 antennes régionales, dont chacune couvre plusieurs wilayas d’Algérie, seront désignés pour assurer la supervision et l’orientation en direction des associations concernées, a ajouté encore le directeur du projet ONG II. Selon le même responsable, un programme de formation de base sur les méthodes de réalisation de projets d’activité de ces 150 associations, sera lancé à partir du mois de novembre prochain. Quant aux critères d’éligibilité adoptés par le « bailleur de fonds », en l’occurrence l’Union européenne, pour prétendre à cette aide financière, elles portent le grand sceau : le développement de la société algérienne.

Ainsi, les associations bénéficiaires de cet appui financier s’investissent dans les domaines relevant des différents aspects du développement de la société algérienne, notamment dans le domaine social, y compris la promotion des droits de la femme et des jeunes, selon M. Youcef Rahmi. Les domaines d’activités de ces associations concernent également la protection de l’environnement en Algérie, la promotion de l’éco-tourisme, l’action culturelle et sportive, la protection et la sauvegarde du patrimoine archéologique, ainsi que le développement communautaire et la promotion du développement durable », a ajouté le même responsable.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran