ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : le ministère de l’éducation distribue les cadeaux

 
A défaut de réinventer l’éducation en Algérie, le ministère en charge de ce secteur stratégique pour la nation, s’efforce de distribuer les cadeaux aux fonctionnaires et aux travailleurs du secteur de l’éducation nationale.
lundi 14 août 2006.

Algérie : le ministère de l'éducation distribue les cadeaux. Dans une directive promulguée au début de ce mois, le ministère annonce aux directeurs de l’éducation à travers l’Algérie sa décision d’offrir, gratuitement, les manuels scolaires aux enfants du personnel de l’éducation nationale. Selon le ministère, cette directive s’inscrit dans le cadre de « la solidarité à titre symbolique avec les travailleurs de l’éducation nationale » afin de les aider à faire face aux dépenses d’acquisition des manuels scolaires.

La correspondance limite, toutefois, la livraison des manuels scolaires à un seul enfant scolarisé dans l’un des cycles de l’enseignement général par travailleur même dans les cas où les deux parents exercent dans l’éducation. Le texte précise que le couple exerçant dans le secteur de l’éducation devra choisir un seul enfant qui aura le droit de bénéficier d’un seul jeu de livres. Les élèves doublants n’ouvrent pas droit à cette gratuité sauf ceux qui doublent dans les trois années de la réforme (4ème année primaire, 4ème année moyenne et 2ème année secondaire), selon la directive ministérielle.

Les catégories de travailleurs concernés par cette mesure sont : les fonctionnaires et travailleurs du secteur de l’éducation en Algérie, les enseignants professeurs des classes préscolaires, primaire, moyen et secondaire, les enseignants formateurs, les fonctionnaires exerçant dans les établissements d’enseignement et de formation, les inspecteurs tous niveaux et toutes spécialités confondues, les fonctionnaires et travailleurs de l’administration centrale, des offices, des centres nationaux et régionaux. Les agents d’administration du secteur titulaires, stagiaires et les contractuels à plein temps et tous ceux qui travaillent à plein temps donc effectivement ont droit également à la gratuité des manuels pour leurs enfants, précise-t-on.

Synthèse de Mourad, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran