ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie importe de la viande pour le ramadhan

 
En prévision du mois de ramadhan, l’Algérie a déjà importé plus de 20000 tonnes de viande rouge congelée à partir du Brésil et de l’Uruguay.
lundi 14 août 2006.

L'Algérie importe de la viande pour le ramadhan. Ces opérations interviennent après que notre pays eut fermé ses frontières (suspendu l’importation) à cause de la fièvre aphteuse durant trois mois entre décembre et avril. En une période courte, le retard a été ainsi rattrapé. Ce rattrapage a aussitôt fait baisser les prix sur le marché dont la fourchette se situe entre 300 DA et 350 DA/kg. Selon une source sûre au ministère de l’Agriculture, le marché est pour le moment bien régulé.

Telle que la situation se présente, il y a de fortes chances, estime un expert, que le marché ne soit pas victime de spéculations et que les prix ne connaissent pas une flambée pendant le Ramadhan en Algérie. Reste à savoir si l’optimisme de ce responsable sera confirmé d’ici au 24 septembre prochain. À ces importations, il y a lieu d’ajouter les 400 000 tonnes de viande rouge produites chaque année localement. Avec l’apport des importations qui avoisinent annuellement les 40 000 tonnes en moyenne, la consommation nationale est évaluée à environ 440 000 tonnes ou 450 000 tonnes/an.

Selon la même source, différentes actions de contrôle accomplies aux frontières n’ont révélé aucune irrégularité et que la chaîne de froid a été respectée. Pour la mise sur le marché d’une production locale de qualité, les services concernés au ministère ont entamé il y a plusieurs mois déjà une campagne de vaccination qui a touché quelque 14 millions de moutons sur un cheptel national de 18 millions de têtes ovines. Cette vaccination, qui a ciblé toutes les régions d’Algérie, a été effectuée contre la clavelée (la variole du mouton). Aucun foyer n’a été déclaré, avoue la même source, pour la première fois depuis 6 mois. En outre, 720 000 bovins sur un cheptel de 1,5 million de têtes, ont été vaccinés contre la fièvre aphteuse à travers le territoire national.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après Liberté