ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie dénonce la barbarie d’Israël

 
L’Algérie par la voix de son représentant permanent à l’ONU, a dénoncé l’agression israélienne contre le Liban et a appellé au respect des résolutions pertinentes du conseil de sécurité relative au conflit israélo-arabe.
jeudi 24 août 2006.

L'Algérie dénonce la barbarie d'Israël Evoquant la situation au Liban, le diplomate algérien, après avoir rappelé que « le monde entier a assisté à la tragédie » a exprimé son « indignation devant les bombardements et les attaques aveugles dont ont été victimes des centaines de civils libanais. » On ne peut plus ferme, le représentant de l’Algérie à l’ONU s’est interrogé sur les motivations réelles de l’agression israélienne contre le Liban, et qui a principalement ciblé les populations civiles et les infrastructures de base.

Le monde entier, “a crié son horreur devant les massacres de Quana (Sud du Liban) et s’était demandé quels objectifs réels poursuivait l’armée israélienne en détruisant systématiquement les infrastructures de base essentielles, sinon à rendre impossible la vie à de centaines de milliers de personnes déplacées, relève Youcef Yousfi. Les répercussions de la guerre sur le plan humanitaire n’ont pas été en reste de l’intervention du représentant permanent de l’Algérie à l’ONU. En effet, ce dernier a indiqué que le monde entier « s’est ému à juste titre, des violations à grande échelle des droits de l’homme élémentaires, du droit international humanitaire auxquelles s’est livré l’agresseur qui n’a pas hésité à employer des armes destructrices dont certaines interdites ».

Par ailleurs, le représentant permanent de l’Algérie a souligné l’urgence, pour éviter le risque de nouvelles violences dans la région, « de tout mettre en oeuvre pour que les mesures nécessaires soient prises, y compris le renforcement de la Finul (Force Intérimaire des Nations unies au Liban) dans le cadre de la résolution 1701 du Conseil de sécurité afin de faire stopper l’agression israélienne et de faire ramener la paix au Liban ». M.Yousfi a estimé que la situation au Liban constitue un drame réel et un scandale aux yeux de la communauté internationale, s’interrogeant sur celle qui prévaut en Palestine, et sur les souffrances qu’endure le peuple palestinien depuis maintenant près de 60 ans.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après l’Expression