ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : l’Education créera 9000 emplois

 
A l’approche de la rentrée scolaire en Algérie prévue le 9 septembre dans le nord et le 16 dans le sud, le ministre de l’éducation nationale, Boubekeur Benbouzid, annonce que pas moins de 9000 postes budgétaires seront crées cette année.
lundi 28 août 2006.

Algérie : l'Education créera 9000 emplois. Au total, le secteur de l’Education accueillera cette année 7.575.000 élèves, dont 628.500 nouveaux, tous cycles confondus. Le nombre des scolarisés a diminué de 0,24% durant les cinq dernières années. Ces déclarations, le ministre de l’Education les a faites lors des travaux de la conférence nationale des directeurs de l’Education de l’ensemble des wilayas du pays qui se tient durant deux jours à l’Institut de formation des formateurs de Ben Aknoun. Selon Benbouzid, l’Etat a mis le paquet afin d’assurer les meilleures conditions de scolarité des élèves. Et de souligner la réception de nouvelles infrastructures par son secteur : 64 nouveaux lycées, 165 collèges et 2.549 salles de classe pour le primaire.

Le ministre a estimé que « grâce aux capacités d’accueil de l’Algérie, le taux national d’occupation des locaux diminuera de 33,4 à 32,3% d’élèves par classe ». Pour Benbouzid, la réception de ces nouvelles structures permettra aussi la création de nouveaux emplois administratifs et pédagogiques. Il a annoncé dans se sens que 9.000 postes budgétaires sont prévus cette année, dont 5.000 postes administratifs et 4.000 autres pédagogiques. « C’est une première depuis 1995 », dira le ministre, en insistant sur le fait que désormais chaque fonctionnaire de l’Education (administratif ou enseignant) devra travailler en fonction de sa formation et de sa spécialité. Le nombre d’employés dans le secteur (enseignants et fonctionnaires) dépassera, avec ces 9.000 postes, les 510.000, soit 35% de fonctionnaires de la Fonction publique.

Sur la question de la revalorisation des salaires du personnel de l’Education en Algérie, le ministre déclare qu’une fois le nouveau statut adopté pour la fonction publique il y aura sûrement une augmentation de salaire du personnel de l’Education, suivant ce que prévoira le statut particulier du secteur. Le ministre a évoqué en outre l’introduction de 56 nouveaux programmes pédagogiques cette année dans les nouvelles classes touchées par la réforme. Il s’agit de la 4e année primaire, la 4e année moyenne et la 2e année secondaire. Le ministre rassure que le problème des manuels scolaires ne se posera pas pour la prochaine année scolaire. « Nous avons préparé 44 nouveaux manuels représentant un total de 53 millions de manuels ». Le ministre a déclaré en outre que les pouvoirs publics ont dégagé une enveloppe de 5 milliards de dinars destinée à la cession gratuite des manuels scolaires aux élèves nécessiteux des 3 paliers, estimés à 3 millions d’élèves.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran