ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Kabylie : un entrepreneur kidnappé à Tizi Ouzou

 
La série des kidnappings continue en Kabylie et le récent enlèvement d’un entrepreneur près de Tizi Ouzou fait dire à certains observateurs que l’état ne fait pas assez pour lutter contre la mafia algérienne.
jeudi 31 août 2006.

Kabylie : un entrepreneur kidnappé à Tizi Ouzou. L’entrepreneur en question, Brahimi Rachid, âgé de 50 ans et originaire du village Azouza, dans la région de Larbâa Nath Irathen en Kabylie, a été enlevé dans un de ses chantiers par un groupe composé, selon une source bien informée, de cinq individus, tous armés de kalachnikovs et dont deux portaient des treillis militaires, alors que les trois autres étaient habillés en tenue civile.

Selon une source, les éléments de ce groupe, fort probablement du GSPC, ont déjà pris cinq ouvriers en otages dans ce lycée en construction avant l’arrivée de cet entrepreneur qu’ils auraient attendu durant plus d’une heure. Ce n’est qu’au moment où ils ont mis la main sur Brahimi Rachid, venu à bord de son véhicule Mitsubishi 4x4 inspecter les travaux dans le chantier, vers 19h30, que ces cinq ouvriers ont été relâchés sains et saufs. Seul l’entrepreneur intéressait ce groupe. Ce qui renseigne en toute évidence sur l’objectif recherché à travers ce rapt : l’argent.

Jusqu’à hier dans la journée, aucune rançon n’a été exigée, selon notre source, mais, pour rappel, tous les kidnappings enregistrés ces derniers mois en Kabylie ont été suivis malheureusement de demande de fortes rançons. Selon une source au fait de la chose sécuritaire, ce kidnapping a un autre objectif que l’argent : “C’est pour faire diversion et détourner l’attention notamment des services de sécurité de ce qui se passe dans la forêt de Boumahni où un groupe terroriste est toujours encerclé par l’armée.”

Synthèse de Ahlem, algerie-dz.com
D’après Liberté