ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Armée investit les maquis de Kabylie

 
Une vaste opération ratissage est engagée en Kabylie par les soldats de l’armée nationale pour arrêter ou éliminer les terroristes islamistes qui, à l’évidence, rejettent la charte pour la réconciliation nationale.
vendredi 1er septembre 2006.

 L'Armée investit les maquis de Kabylie. Pour retrouver et éliminer les terroristes islamistes qui ont ôté la vie à deux éléments de la police et à un commerçant exerçant dans la téléphonie mobile en plein centre-ville de la localité d’El-Kseur, attentat au cours duquel un autre citoyen a été également blessé à l’avant-bras, toutes les voies d’accès menant vers l’ouest de la wilaya de Bejaia sont filtrées par des barrages dressés par les éléments de la police et de la gendarmerie, au moment où les forces de l’armée, appuyées par des Patriotes, bouclent toute la région sensible pour passer au peigne fin tous les coins et recoins pouvant abriter les éléments du GSPC qui assassinent d’innocents citoyens et tentent de discréditer, en même temps, la loi sur la Charte pour la paix et la réconciliation nationale qui donne justement des chances aux terroristes de se repentir et de reprendre une vie normale.

Cette opération de ratissage est très engagée, car à voir le nombre de moyens humains et matériels déployés, tout porte à croire que les jours des terroristes, qui écument la forêt dense et difficile d’accès de l’Akfadou, sont comptés. C’est pour dire que les responsables chargés de la lutte antiterroriste ont tout mis en œuvre pour réussir l’offensive de l’armée décidée à en finir définitivement avec ce qui reste des poches terroristes encore en activité. A El-Kseur, lieu de l’acte terroriste, le calme est de nouveau revenu hier après une nuit agitée et angoissante. La vie a repris son cours normal, mais avec une sécurité renforcée en ville comme à la périphérie de la commune ciblée. La vigilance est de nouveau au maximum pour déjouer tout autre attentat dans tout le territoire de la wilaya, particulièrement dans les localités de Toudja, Adekkar, Ben Ksila et la localité montagneuse d’Akfadou.

L’offensive de l’armée en Kabylie continue à progresser sans pour autant pouvoir avoir un quelconque bilan. Les parachutistes sont déployés dans toutes les zones susceptibles de servir de zones de replis aux terroriste, et des casemates découvertes sont aussitôt détruites, apprend-on d’une source proche des Patriotes. Les autorités civiles et militaires de la wilaya de Béjaïa se sont rendues sur le lieu du drame pour constater l’ampleur de l’acte terroriste, avant de se rendre au commissariat de police et à l’hôpital, et ce, pour apporter soutien et réconfort au citoyen blessé ainsi qu’à la famille de la police qui a été endeuillée. Pour conclure, il est à noter que les élus à l’APC de Béjaïa ont organisé dans l’après-midi d’hier un cortège de véhicules parti en direction de la localité d’El-Kseur, et ce, en guise de soutien aux populations de la région.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après la nouvelle république