ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie sur la bonne voie selon Bouteflika

 
A la tête de l’Algérie depuis sept ans, le président Abdelaziz Bouteflika a présenté un tableau positif de la situation du pays et a défendu sa politique de réformes, lors de son discours devant les banquiers centraux arabes réunis à Alger.
mardi 5 septembre 2006.

L'Algérie sur la bonne voie selon Bouteflika. Dans sa première apparition depuis presque deux mois le Président a donné une image positive de la situation économique en Algérie, vantant les mérites de la loi sur la réconciliation dont les délais devraient être prorogés à la demande de plusieurs parties. Presque toute l’équipe gouvernementale dirigée par Abdelaziz Belkhadem, Chef du Gouvernement, s’est rendue à l’hôtel Hilton le matin attendant l’arrivée de Bouteflika pour présider la 30ème session du Conseil des gouverneurs des banques centrales et des institutions monétaires Arabes.

Vu la polémique qui a précédé son apparition et qui a entouré son état de santé, certains de ceux qui ont suivi son discours lors de l’ouverture de cette session, ont trouvé qu’il n’avait pas tout à fait récupérer en dépit des vacances relativement longues qu’il a passé loin des affaires de la Nation. Un des Conseillers du Président a indiqué à El Khabar, commentant les spéculations autour de l’absence du Président, « beaucoup d’Algériens ne savent pas que le Président met l’énergie de dix personnes à la tâche, il est minutieux dans son étude des dossiers et veille à ce que tous les responsables fassent bien leur travail, il suit le travail de chacun d’entre eux, souvent il passe la nuit à travailler, il est naturel qu’il ait besoin d’une période de repos et il n’y a rien d’étrange si elle est longue ».

Le Président a présenté une image positive de la situation en Algérie lors de son discours avec les gouverneurs des banques, il a parlé d’ « une dynamique sure que l’économie Algérienne a prouvé depuis 2002 ». Il a affirmé que le taux de croissance économique a dépassé les 5% durant les cinq dernières années, exprimant son optimisme de le voir atteindre les 7% à l’avenir « avec une participation croissante des secteurs hors hydrocarbures ». Il a indiqué que l’Algérie poursuivait l’opération de stabilité interne et d’élargissement de l’opération de développement en appliquant la loi sur la réconciliation nationale et en complétant les réformes des entreprises.

Synthèse de Mourad, algerie-dz.com
D’après El Khabar