ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie condamne les propos du pape

 
L’Algérie a condamné par la voix du ministère des affaires étrangères, les propos du pape Benoît XVI tenus lors de son voyage en Allemagne et jugés "incroyablement méprisants pour la communauté musulmane dans son ensemble".
lundi 18 septembre 2006.

L'Algérie condamne les propos du pape. Le communiqué du ministère, qui souligne que « l’Algérie a pris avec stupéfaction connaissance des propos que la haute autorité spirituelle et politique de la Curie romaine a tenus », indique que le ministère des Affaires étrangères convoque le nonce apostolique à Alger pour demander des éclaircissements sur ces propos.

La déclaration ajoute que « l’Algérie considère qu’en tout état de cause, il s’agit là d’un grave développement qui s’inscrit à contre-courant de tous les efforts que des bonnes volontés de toute foi et de toute culture n’ont cessé de déployer pour promouvoir la compréhension et la considération mutuelles entre adeptes de différentes religions ».

Le ministère des Affaires étrangères ajoute que « ce développement malheureux s’ajoute aux excès verbaux et aux égarements et malentendus que les extrémistes de tous bords exploitent pour tenir en échec les promesses d’un dialogue et d’une alliance des civilisations dont la communauté internationale, qui souffre de tant de déchirements, d’incertitudes et de déséquilibres, a le plus grand besoin ».

Le MAE souligne, en outre, que « l’Algérie qu’anime, au plus haut point, le souci de contribuer à réaliser une convivialité harmonieuse entre tous les peuples, forme le vœu pressant que des actes forts pourront être accomplis afin que cet épisode regrettable puisse être rapidement clos.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran