ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le ramadhan en Algérie : dès dimanche ?

 
Le début du ramadhan en Algérie devrait être le dimanche 24 septembre et la fête de l’Aïd sera le lundi 23 octobre, selon le Dr Loth Bonatiro et l’association Sirius d’astronomie.
mardi 19 septembre 2006.

Le ramadhan en Algérie : dès dimanche ? Le Dr.Loth Bonatiro, qui nous a habitués à s’exprimer sur les mouvements sismiques, a affirmé, dans un communiqué, que le 1 Ramadhan 1427 coïncidera avec le 24 septembre et le 1 choual (la fête de l’Aïd) sera le lundi 23 octobre. Les prévisions de ce scientifique, docteur d’Etat en astronomie et techniques spatiales, ont été soutenues par d’autres données. Il s’agit de la conjonction de la lune avec le soleil le 22 du mois courant à 12h 45 alors que le coucher du soleil aura lieu, pour le même jour, à Alger, à 18h 53. Soit 7 minutes avant l’apparition de la lune. Cette dernière, faut-il le rappeler, est annonciatrice du commencement effectif du mois du ramadhan.

Allant dans la même trajectoire, l’association Sirius d’astronomie, a indiqué, pour sa part, dans un document signé par Mimouni, professeur à l’université de Constantine et membre du bureau exécutif de l’Union arabe d’astronomie et des sciences de l’espace que le premier jour de Ramadhan de cette année, interviendra le dimanche 24 septembre. Un fondé soutenu par le fait que la conjonction du mois lunaire (l’instant où la lune s’intercale entre le soleil et la terre), aura lieu le vendredi 22 septembre. Cela implique, ajoute le communiqué, l’impossibilité, ce jour du 22 septembre, de voir le croissant lunaire au coucher du soleil dans toutes les localités d’Algérie et même du monde islamique.

Par conséquent, déduit le professeur : « le 1 Ramadhan ne pourra donc être le samedi 23 septembre. La complétion du mois de chaâbane à 30 jours impose dès lors, que l’on débute ce mois de jeûne le 24 septembre ». Cependant, il y a lieu d’aviser, quant à ces prévisions scientifiques, que le ministère des Affaires religieuses, est seul habilité à déterminer par fatwa le jour du commencement du ramadhan en Algérie. Et ce par la voix du Comité du croissant lunaire à qui il revient de choisir le critère astronomique à prendre en compte parmi les nombreux en vigueur dans le monde.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après l’Expression