ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les retraités d’Algérie demandent une augmentation

 
Les retraités d’Algérie reunis au sein de la Fédération nationale des retraités (FNTR), demandent une augmentation de 6% de leur pensions, alors que la Caisse nationale des retraites (CNR), n’en propose qu’une hausse de 4%.
jeudi 21 septembre 2006.

Les retraités d'Algérie demandent une augmentation. L’UGTA pourrait d’ailleurs apporter son soutien à la demande de la FNTR. Le premier responsable de l’UGTA a rassuré la fédération de son soutien pour que le problème d’augmentation annuelle des retraites soit réglé le plus vite possible. Il est à rappeler que la décision d’augmentation, qui devait intervenir au mois de mai, n’est toujours pas signée. Les retraités d’Algérie contestent le taux d’augmentation proposé par la Caisse nationale des retraites (CNR), qui est de 4%, alors que la FNTR revendique un taux de 6% pour toutes les catégories des retraités.

Le SG de l’UGTA s’est étalé sur plusieurs questions, notamment la marginalisation des retraités concernant les oeuvres sociales, la situation des travailleurs du secteur privé en Algérie et des perspectives syndicales pour les années à venir, et enfin la nécessité d’adapter les statuts de l’UGTA à la nouvelle donne économique. Faisant part de ses »angoisses et préoccupations », le SG de l’UGTA a, dans son intervention devant les cadres de la FNTR, plaidé pour que les retraités « recouvrent » leurs droits aux bénéfices des oeuvres sociales et de réfléchir sur la création d’une mutualité des retraités, un ancien projet sur lequel « il faut revenir », a-t-il signalé.

Tout en appelant à un renforcement des structures syndicales en Algérie par la participation accrue des retraités afin de faire jonction avec les élus syndicaux, Sidi Saïd a évoqué la question de la représentation syndicale. Il a exhorté les syndicalistes à s’impliquer davantage, particulièrement dans le secteur privé. Au sujet des salaires impayés, Sidi Saïd a rappelé qu’ils seront 30.000 à percevoir leur dû avant le Ramadhan.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran