ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Kabylie : l’armée traque le GSPC à Béjaïa

 
L’armée qui s’est fortement déployée dans les monts de l’Akfadou près de Béjaïa en Kabylie, où plusieurs terroristes du GSPC ont été éliminé et des réseaux de soutien démantelés.
jeudi 21 septembre 2006.

Kabylie : l'armée traque le GSPC à Béjaïa. Des renfors aéroportés étaient arrivés à l’aéroport Abane-Ramdane de Béjaïa durant les dernières soixante-douze heures. Soit quelque temps après qu’une importante infrastructure opérationnelle du GSPC fut découverte et anéantie sur les hauteurs de Tala Hamza en Kabylie.

Parallèlement, plusieurs réseaux de soutien au terrorisme sont démantelés, affirment des sources concordantes. Il semble que des renseignements précis ont conduit les services de sécurité à disposer d’une vue nouvelle sur la situation sécuritaire de la région. Outre les attentats d’El Kseur et d’Adekkar puis la découverte des infrastructures de Tala Hamza, on parle de la découverte d’importants lots de munitions et d’explosifs dans la ville de Béjaïa.

Les gens manquent de tomber à la renverse en apprenant que telle ou telle autre personne au-dessus de tout soupçon est arrêtée pour soutien au GSPC. On parle ainsi de dizaines d’interpellations de personnes soupçonnées de servir dans les réseaux de soutien au terrorisme en Kabylie. Des personnages jouissant d’une certaine notoriété seraient même parmi les interpellés, à l’image d’un industriel d’El Kseur.

Mais l’arrestation qui retient le plus l’attention concerne le propriétaire et le gérant d’un restaurant huppé de la côte Ouest où les gens de l’establishment local ont leur table réservée. Situé dans ce tronçon du littoral Ouest, sur la route Béjaïa-Azeffoun, théâtre de deux grandes embuscades du GSPC contre un convoi de la gendarmerie et un autre le l’ANP, ce restaurant a fonctionné apparemment sans trop souffrir de la conjoncture sécuritaire.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après la Dépêche de Kabylie