ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie indemnise les victimes de la tragédie nationale

 
Les victimes de la tragédie nationale en Algérie ont commencé à toucher les indemnisations promises par l’état, une annonce faite par Djamel Ould Abbès, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité nationale.
lundi 25 septembre 2006.

L'Algérie indemnise les victimes de la tragédie nationale Au cours d’une émission organisée par la radio chaîne 3 et consacrée justement au dossier des « victimes de la tragédie nationale », le ministre a affirmé que quelque 2.640 personnes réparties à travers 22 wilayas d’Algérie vont toucher 2,4 milliards de dinars sur une enveloppe globale de 15,6 milliards de dinars représentant le montant total alloué par le gouvernement pour ces victimes qui ont accepté les indemnisations. Le ministre assurera que mise à part « une petite infinité », les dossiers des disparus ont tous été traités et que les familles concernées peuvent faire aujourd’hui leur deuil.

Il faut savoir, ajoute le ministre, que les personnes soupçonnées d’avoir des liens avec le terrorisme et licenciées de leur travail sont également concernées par les indemnisations. Ould Abbès reste convaincu que malgré le « travail de sape » organisé par certaines ONG concernant tout particulièrement le dossier des disparus en Algérie, un effort, dit-il, remarquable a été consenti par les autorités pour régler définitivement le problème. C’est ainsi, dira-t-il, également, que quelque 51.900 personnes ont été consultées par des psychologues à travers les cellules d’écoute implantées dans les 48 wilayas et chapeautées directement par son département.

Djamel Ould Abbès était plutôt serein quant au devenir de ces milliers de personnes, en soulignant que pas moins de 800 équipes ont été mobilisées pour les prendre en charge psychologiquement. Abordant le chômage en Algérie, l’invité de l’émission « En toute franchise », dira qu’il sera ramené à 8%, en 2010. Ce n’est pas un voeu pieux, explique encore le ministre, mais une réalité puisque les dix dispositifs d’emplois lancés par le gouvernement pour résorber le chômage ont donné satisfaction.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran