ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La direction d’Algérie Poste dément

 
La direction générale d’Algérie Poste a démenti les rumeurs d’une grève des postiers annoncée pour le 14 d’octobre et rassure ses clients quant à la continuité du service public pendant le mois du ramadhan.
mardi 3 octobre 2006.

La direction d'Algérie Poste dément Ce débrayage était censé intervenir à dix jours de l’Aïd en protestation contre les conditions de travail chez Algérie Poste. Ce qui a suscité de vives inquiétudes au sein de la société. Cette information a été formellement démentie par le secrétaire général de la Fédération des travailleurs de la poste et des télécommunications, M. Tchoulak, qui précise qu’“une branche syndicale ne peut annoncer la tenue d’une grève sans passer, d’abord, par la procédure légale du dépôt d’un préavis.”

Algérie Poste a très bien négocié le glissement de statut qu’elle a connu. Cette entreprise a multiplié son chiffre d’affaires. Les profits engrangés sont directement réinvestis ou redistribués au personnel sous forme de différentes primes établies depuis le changement de son statut de Fonction publique vers celui d’entreprise. “Le chantier des conventions est terminé. Le personnel d’Algérie Poste percevra les mêmes augmentations de salaire que celui d’Algérie Télécom, fixées à 20%.

La privatisation n’est plus un tabou et aucune suppression d’emploi n’a été constatée”, indique-t-il. M. Boufnara, chargé de communication auprès d’Algérie Poste, a tenu de son côté à rassurer les usagers de cette institution. “Algérie Poste est au service des citoyens, surtout pendant le mois sacré connu pour ses piques d’activité”, a-t-il déclaré. “Le personnel est à la disposition de la clientèle de 8h jusqu’à 17h”, ajoute-t-il.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après Liberté