ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Oran fait la chasse aux sacs plastique

 
La ville d’Oran a mobilisé 400 personnes pour une vaste opération lancée le 23 septembre passé pour le ramassage des sacs plastique jetés pars oranais un peu partout dans la ville, y compris dans les parcs et jardins publics.
samedi 7 octobre 2006.

En effet, cette prolifération dans la nature de sacs plastique a atteint ces derniers mois un seuil incroyable dans l’ensemble de la wilaya d’Oran, polluant et dégradant ainsi le paysage. Devant ce fléau, les autorités locales ont lancé, depuis le 23 septembre, une vaste opération de ramassage de ces sacs plastique en mettant en place un programme de travail pour pas moins de 400 personnes. Des équipes recrutées dans le cadre de l’opération “Blanche Algérie” ont également été mobilisées à cet effet.

Trois milliards ont été nécessaires pour financer cette opération qui a touché certains sites préalablement répertoriés par une commission technique chargée de chapeauter cette campagne. Prioritairement, ce sont les grands axes routiers, les secteurs de Sid El Houari, Cartaux, le talus près du pont Zabana, la forêt de Canastel, etc. qui ont été traités, alors que d’ici à la fin du mois de novembre, l’opération s’étendra à toutes les communes de la wilaya d’Oran. Une semaine après le lancement de cette campagne, ce sont 6 tonnes de sacs plastique qui ont été ramassées et qui seront enfouis au niveau de la décharge.

Dans le même temps, la wilaya d’Oran signale que près d’un million de sacs plastique noirs, qui sont interdits, ont été saisis au niveau de fabricants, de grossistes et autres commerçants. La nocivité de ces sacs est connue. Il leur faut des millions d’années pour qu’ils se dégradent, et donc leur utilisation à grande échelle pose problème. D’ailleurs, c’est là la question à laquelle la wilaya n’a pas de réponse. Sensibiliser les citoyens, pour qu’ils fassent preuve de plus de civisme en respectant les horaires de ramassage des ordures, risque de ne pas être suffisant.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après Liberté