ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’ENTV reine d’Algérie

 
L’ENTV reste la chaîne de télévision la plus regardée en Algérie avec 83,2% de parts d’audience, malgré la déferlante des chaînes satellitaires arabes et occidentales.
mardi 10 octobre 2006.

L'ENTV reine d'Algérie Sur les 32 chaînes de télé que regardent chaque jour les Algériens, l’ENTV est celle qui serait la plus regardée en Algérie. C’est du moins ce qui ressort d’un sondage effectué entre les mois de juin et de juillet de cette année, par l’institut Abassa pour le compte de cette même chaîne nationale. Les résultats ont été rendus publics dans la soirée de dimanche passé, au siège de l’ENTV, par le directeur de cet institut, Mohamed Abassa. Cette enquête a été menée auprès d’un échantillon de 3 140 individus, âgés de plus de 16 ans, répartis à travers 32 wilayas.

Au chapitre des “chaînes regardées le plus souvent” et avec un score de 83,2%, les programmes de l’ENTV surclasseraient donc ceux des autres chaînes étrangères, qu’elles soient arabes ou européennes. La chaîne d’information continue Al-Jazeera ne viendrait qu’en deuxième position en Algérie avec 46,8%, suivie de MBC 29,3% et de la française TF1 qui n’est regardée que par 24,7% des individus sondés. TF1 serait la première chaîne européenne suivie de M6 et d’Eurosports. Les télés arabophones sont dominées par Al-Jazeera, MBC, Dubaï TV et 2M la marocaine. Par ailleurs, selon le sondage, le quart des téléspectateurs algériens regarde “exclusivement des programmes nationaux algériens”. Ceux-là, en majorité des femmes, passeraient quotidiennement 3 heures 22 minutes à consommer algérien contre une moyenne de 3 heures 20 minutes pour les 28 chaînes étrangères confondues.

Quant à la qualité de la grille que l’ENTV propose à son public, et à en croire Abassa, ils seraient 72,4% des Algériens à avoir une “opinion positive et très positive” de leur chaîne préférée, l’ENTV publique. En revanche, ils seraient 24,4%, de ceux qui regardent exclusivement des programmes algériens, à avoir une “opinion négative et très négative”. Ainsi donc et en dépit de cet avis franchement défavorable, ces téléspectateurs continuent à n’avoir d’yeux que pour l’ENTV malgré le large éventail de choix dont ils disposent. Le sondage “a été réalisé sciemment entre juin et juillet 2006, soit la fin des programmes de grille 2006 et le démarrage de la période estivale où les pratiques et les disponibilités des téléspectateurs changent”, a expliqué M. Abassa. Les personnes qui ne regardent que l’ENTV sont, selon le sondage, en majorité des femmes (55,9%), elles habitent les grandes villes (79,5%) et sont de l’est du pays (32,7%).

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après Liberté