ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Aïd el-Fitr le mardi en Algérie ?

 
L’Aïd el-Fitr sera probablement célébrée le mardi en Algérie à en croire l’association astronomique Sirius qui estime que le Ramadhan semble à nouveau inéluctablement impliquer la complétion du mois à 30 jours.
dimanche 22 octobre 2006.

L'Aïd el-Fitr le mardi en Algérie ? Décidément, il est écrit comme une fatalité que les Arabes doivent chaque année célébrer l’Aïd El-Fitr en rangs dispersés. Et ce n’est surtout pas cet Aïd 2006 qui dérogera à la règle ! De fait, nous apprenons que certains pays qui ont jeûné le samedi 23 septembre s’apprêtent à fêter l’Aïd lundi, tandis que d’autres, se basant sur des prévisions astronomiques (le cas de l’Algérie ?), annoncent plutôt la journée du mardi 24 octobre comme début du mois de Chaoual. Dans le lot, la “djamahiriya” de Mouamar Al-Kadhafi surprendra tout le monde en fixant l’Aïd pour ainsi dire par décret, sans doute pour en finir avec les cafouillages astronomico-métaphysiques de la “nuit du doute”.

En ce qui nous concerne, même si “laylat echek” est annoncée pour ce dimanche 22, il semblerait que l’hypothèse d’un Ramadhan à 30 jours soit la plus plausible. “Cette année, le Ramadhan semble à nouveau inéluctablement impliquer la complétion du mois à 30 jours. En effet, la nuit du doute correspondant au 29 du Ramadhan sera le dimanche 22 octobre et verra la Lune se coucher avant le Soleil bien que la conjonction de la Lune de Chaoual aura eu lieu dans la matinée à 6h14 du matin heure d’Algérie”, annonce l’association astronomique Sirius basée à Constantine dans un communiqué diffusé sur son site Internet. Les doctes explications de nos astronomes seront-elles prises en compte par le comité des croissants lunaires ? Rien n’est moins sûr.

Sirius se félicite toutefois que ladite commission ne se soit pas “laissée entraîner” dans le jeu saoudien, l’Arabie Saoudite ayant, selon Sirius, visiblement fondé son Ramadhan sur une confusion avec la planète Mercure. Elle souhaite qu’elle fasse montre de la même “vigilance” ce soir en écartant d’emblée l’option d’un Ramadhan à 29 jours : “Ce qui est dérangeant avec cette “prédiction” est qu’elle est basée sur une confusion entre un croissant potentiellement visible et un croissant effectivement vu, ce qui est une erreur grossière (...) Ajouter à cela que le croissant ne sera même pas visible ! (...) Il est vain de chercher à le voir et toute observation prétendue doit être rejetée comme invalide”, prévient le communiqué.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après Liberté