ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’usage d’Internet en Algérie

 
L’usage de l’Internet en Algérie reste relativement faible, et pour en savoir plus sur les habitudes des internautes algériens, un sondage a été réalisé à Alger et ses environs et indique qu’en moyenne, ils dépensent 500 DA par mois pour se connecter.
dimanche 29 octobre 2006.

L'usage d'Internet en Algérie L’auteur de l’étude a choisi les quartiers et localités à forte densité démographique dont Bab El-Oued, El-Harrach, Hussein-Dey, Aïn Benian, Garidi, les Sources et Hydra ainsi que l’université de Bouzaréah, l’École polytechnique, l’École nationale du commerce et l’Institut des sciences politiques pour réaliser son travail. L’étude a concerné, dira M. Hassan Aggoun, les différentes catégories socioprofessionnelles telles que les universitaires, les salariés, les cadres supérieurs et les chômeurs.

L’étude, qui tente de faire le point sur l’usage d’Internet en Algérie, a relevé que “25,7% des personnes interrogées utilisent l’Internet chaque jour et 34% d’entre eux sont âgés de 15 à 19 ans”, en soulignant que “16,70% des personnes interrogées n’utilisent pas l’Internet”. La plupart des personnes interrogées, soit 40,2%, consacrent, indique M. Aggoun, entre 30 minutes et une heure pour l’Internet alors que 35,5% se connectent à l’Internet durant une heure à 2 heures par jour. Les jeunes Algérois dépensent au minimum 500 DA par mois pour l’Internet, soit 50,6% des personnes interrogées contre respectivement 18 et 3,5% des personnes interrogées qui consacrent entre 500 à 1 000 DA et entre 1 000 à 2 000 DA par mois.

L’étude a démontré, également, que “75% des jeunes dont le niveau de vie est jugé bon consacre plus de 2 000 DA par mois à l’Internet”. On remarque que “seulement 32,2% des jeunes interrogés disposent d’une connexion Internet à domicile contre 74,3% des utilisateurs qui se connectent dans les cybercafés”. Cette étude fait ressortir que “61,3% des jeunes Algérois utilisent l’Internet pour la recherche de l’information, 43,3% pour communiquer, 32,3% pour nouer des liens d’amitié, 29,5% pour les jeux et 12,1% sont à la recherche de relations amoureuses”. La plupart des jeunes interrogés, soit 83,3%, possèdent une boîte électronique (e-mail) contre 16,2% qui n’ont pas d’adresse e-mail personnelle.

Synthèse de Bilal, algerie-dz.com
D’après Liberté