ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La destination Algérie peine à séduire

 
Le tourisme en Algérie tarde à décoller et les touristes étrangers ne semblent se bousculer pour visiter notre pays, à en croire les chiffres du ministère du tourisme qui indique que de 2000 à 2005, le taux de fréquentation de notre pays par les étrangers n’a augmenté que de 10%.
mardi 31 octobre 2006.

La destination Algérie peine à séduire Le chiffre a été communiqué hier par le ministre du Tourisme, M. Noureddine Moussa, à l’occasion d’une rencontre qui a regroupé les directeurs de wilaya du secteur. Le taux est porté à 20% si l’on doit adjoindre le nombre d’expatriés algériens qui reviennent passer leurs vacances en Algérie dont on dénombre 1 million pour l’année 2005, contre 443.000 étrangers. Pour la saison 2006, le ministre ne déborde manifestement pas de satisfaction puisqu’il exprime le manque à gagner en termes de professionnalisation des prestations de service. « Il faut passer de stade amateur à celui de professionnel », a-t-il préconisé appelant à adopter de nouvelles manières de faire dans la gestion des espaces touristiques dans la perspective de 2007.

M. Noureddine Moussa a ajouté, concernant l’investissement étranger dans le secteur du tourisme en Algérie, qu’il a reçu plus de 40 hommes d’affaires et chefs d’entreprises et de groupes étrangers spécialisés dans le tourisme, entre la période allant du mois de janvier à septembre de l’année en cours. Il semble que la plupart de ces hommes d’affaires qui ont un intérêt pour le marché algérien viennent des pays arabes (Qatar, Emirats Arabes Unis et Tunisie) et occidentaux (Allemagne, Italie, France et Etats-Unis). En matière d’actes concrets de manifestations d’intention d’investissement, le ministre signale que depuis novembre 2005, 140 autorisations de constructions ont été délivrées à des opérateurs nationaux.

Au sujet du tourisme saharien que Nourredine Moussa considère comme l’atout majeur de l’Algérie, le cap sera mis sur sa valorisation à l’occasion de deux manifestations d’envergure : le congrès arabe sur le même thème qui se tiendra du 6 au 7 novembre 2006 et la 79ème session du conseil exécutif de l’Organisation internationale du tourisme (OIT) qui se déroulera en Algérie du 20 au 21 novembre prochain. Il y a, d’autre part, l’étude en voie de réalisation, dans le cadre du plan d’orientation de l’aménagement touristique, relative à la sélection des projets présentés au niveau des zones d’expansion touristique (ZET) notamment les six zones types déclarées zones d’utilité publique. L’étude porte sur 42 ZET destinées à accueillir les grands projets structurés.

Synthèse de Mourad, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran