ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Baltasar Garzon en Algérie

 
En visite en Algérie, Baltasar Garzon, le célèbre juge anti-terroriste espagnol, aurait interrogé des algériens détenus pour terrorisme, et ce dans le cadre d’une commission rogatoire.
jeudi 2 novembre 2006.

Baltasar Garzon en Algérie Le juge espagnol avait rencontré des juges algériens travaillant sur les dossiers liés au terrorisme, a-t-on appris des mêmes sources qui se sont abstenues de donner de plus amples informations sur les personnes interrogées. La commission rogatoire est une procédure légale qui permet aux juges de se rendre dans des pays tiers, elle devant avoir lieu suite à un accord entre les autorités des deux pays concernés.

Les mêmes sources ont ajouté que Baltasar Garzon a demandé des informations au sujet d’Algériens détenus, condamnés pour terrorisme et pour appartenance à El Qaida, emprisonnés actuellement en Espagne. Les questions du juge se sont principalement centrées sur les conditions de vie des concernés avant qu’ils d’arriver en Europe.

Des sources crédibles ont indiqué que la visite qui a conduit le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Bedjaoui, en Espagne, les 30 et 31 Octobre, a comporté le dossier des Algériens détenus. Les mêmes sources ont indiqué que l’ambassade d’Algérie à Madrid « suit le sujet avec intérêt depuis plusieurs mois ».

Selon les sources, le Président a demandé au ministre Bedjaoui d’aborder la question, lors de sa visite en Espagne, et d’informer ses interlocuteurs que l’Algérie était tout aussi concernée. La visite a soulevé le sujet des préparatifs de la visite du Roi d’Espagne, Juan Carlos, en Algérie, le sommet algéro-espagnol, la promotion des relations économiques et le dialogue politique.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après El Khabar