ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Air Algérie subit des retards

 
Plusieurs vols d’Air Algérie ont subi des retards allant jusqu’à 10 heures, ce qui a provoqué un fort mécontentement des voyageurs dans les aéroports d’Alger et d’Oran.
jeudi 2 novembre 2006.

Air Algérie subit des retards à Alger et Oran La majorité des voyageurs a dû attendre entre 7 et 10 heures dans les salles d’attente des aérogares avant d’embarquer. Ces perturbations ont fait grincer des dents les clients d’Air Algérie, vu que tous leurs projets ont été chamboulés pour la journée. Pour les passagers à destination de l’aéroport de Zenata, à Tlemcen, cette journée de mardi a été particulière du fait que le vol Alger-Zenata a été annulé et les passagers qui avaient réservé pour cette destination ont été contraints d’embarquer sur le vol Alger-Oran, qui a fait un détour par l’aéroport de Zenata pour y déposer les voyageurs avec, bien sûr, un retard considérable à l’arrivée à Oran.

Selon une source bien informée, des perturbations ont été enregistrées pour plusieurs vols, à l’exemple de celui d’Alger-Oran, programmé à 7h50. Celui-ci n’est arrivé qu’à 13h30 à Oran. Celui de 12 h a été carrément annulé. En outre, le vol Oran-Alger d’Air Algérie prévu à 18h15 a été retardé jusqu’à 22h30. Quant au vol Oran-Paris, l’avion a décollé d’Oran avec près de cinq heures de retard : prévu à 8h50, il n’a pu repartir vers Paris que vers 14 h. Même situation pour le vol Hassi Messaoud-Oran : programmé à 13 h, il est arrivé à minuit à l’aéroport d’Oran et n’a pu repartir, selon la même source, que vers 1 h du matin.

Par ailleurs, les voyageurs venant de Djeddah (Omra) ont vécu le même calvaire. Leur vol, prévu à 5h30 du matin, a atterri à l’aéroport d’Es-Sénia d’Oran à 10h30, soit un retard de cinq heures. Pour exprimer leur mécontentement à propos des désagréments causés par les retards des vols d’Air Algérie, certains passagers n’ont pas hésité à qualifier cette situation « d’anarchie et de désorganisation » dans la programmation des vols, d’autant plus qu’ils n’ont pas été prévenu par la compagnie aérienne nationale.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran