ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La justice se modernise en Algérie

 
La modernisation et la réforme de la justice en Algérie ont été les principaux thèmes du colloque de formation tenu à Alger au profit des nouveaux présidents de cours et procureurs généraux.
lundi 6 novembre 2006.

La justice se modernise en Algérie La rencontre qui a regroupé, hier, au siège de la résidence des magistrat à Alger, les procureurs généraux et les chefs de cours nouvellement promus, a été marquée par cette nouveauté qui veut que désormais « une levée de poursuites à l’encontre d’une personne est automatiquement transmise aux services de police et de gendarmerie ». En effet, les mandats d’arrêt contre les personnes et les problèmes qui en découlent seront « désormais éliminés par la transmission de l’information de la levée des poursuites judiciaires qu’encourent les personnes concernées », a affirmé Henni Abderezak, directeur général de la modernisation au ministère de la Justice.

Il signale que ce système d’informatique de gestion du fichier des personnes recherchées par la justice en Algérie devra être généralisé, selon ce responsable, après la réussite d’une opération pilote dans les circonscriptions d’Alger et de Boumerdès. Ce système vise à protéger les libertés des personnes contre toute erreur qui pourrait surgir d’un manque de coordination entre la justice et les autorités judiciaires, notamment la police et la gendarmerie. Ces deux autorités peuvent, dorénavant, vérifier sur place si une personne est recherchée ou fait l’objet d’un mandat d’arrêt, ou au contraire que ces poursuites ont été levées à la suite d’un procès ou d’un règlement par la justice.

Grâce à la numérisation d’un fichier au niveau des postes de frontière de ports et aéroports d’Algérie, à la disposition de la gendarmerie et de la police, ces erreurs commises à l’égard de justiciables n’auront en principe plus lieu. Le fichier constituera désormais une base de données que les autorités judiciaires devront consulter en cas de besoin pour protéger le citoyen contre ce genre d’atteinte. Abderezak Henni indique, par ailleurs, qu’un autre projet, à l’étude actuellement par la justice, concerne la numérisation des archives judiciaires. L’accès aux informations judiciaires constitue, selon lui, actuellement pour la justice, un des plus importants chantiers. Le but étant d’arriver à une plus grande efficacité et plus de rapidité dans le traitement des dossiers au niveau de la justice.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran