ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie et les Etats-Unis renforceront leur coopération sécuritaire

 
La coopération sécuritaire entre l’Algérie et les Etats-Unis devrait être au coeur des discussions entre le secrétaire adjoint US à la Défense pour la sécurité internationale, Peter W. Rodman, et le général-major Ahmed Senhadji, à Alger.
mardi 7 novembre 2006.

L'Algérie et les Etats-Unis renforceront leur coopération sécuritaire L’intense activité diplomatique et militaire à un haut niveau sur l’axe Alger - Washington, ces dernières années, conforté par le dialogue militaire entre les deux pays, s’inscrit en droite ligne des intentions de l’Algérie et des Etats-Unis de développer une coopération sécuritaire qui, selon le même communiqué, servirait l’intérêt des deux pays. « L’Algérie et les Etats-Unis ont aussi participé ensemble à des activités de l’Otan dans le cadre de l’initiative du dialogue méditerranéen pour renforcer la sécurité dans l’ouest de la Méditerranée », lit-on dans le communiqué de l’ambassade des Etats-Unis à Alger.

Le premier dialogue militaire entre les deux pays a eu lieu en avril 2005 à Washington. Peter Rodman, secrétaire américain adjoint à la Défense, chargé des Affaires de sécurité internationale au bureau du secrétaire à la Défense des Etats-Unis, est arrivé dimanche à Alger. Rodman, accompagné d’une délégation, a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediène par le général-major Ahmed Senhadji. Bien avant l’entame de la première étape de ce dialogue en 2005, Rodman avait déjà effectué une première visite à Alger en janvier 2003.

Le responsable américain a été reçu par le président de la République, le chef d’état-major de l’ANP et s’était entretenu avec les hauts responsables militaires algériens. L’Algérie, qui compte parmi les pays arabes et africains les plus engagés dans la lutte contre le terrorisme, a été à maintes reprises qualifiée par les responsables US, de partenaire essentiel dans la lutte contre ce fléau. La coopération s’est d’autant renforcée par l’engagement des deux pays, aux côtés d’autres pays africains, pour sécuriser la région du Sahel.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran