ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Algérie : dix militaires assassinés par le GSPC

 
Une unité de l’armée qui revenait d’un ratissage près de Kadiria au nord-ouest de Bouira (centre-nord de l’Algérie), a été victime d’une embuscade tendue par les terroristes du GSPC.
samedi 11 novembre 2006.

Algérie : dix militaires assassinés par le GSPC à Bouira D’après des sources sécuritaires, le convoi militaire qui revenait d’un ratissage a été surpris par l’explosion d’une bombe au passage du premier camion, au niveau d’un virage sur les hauteurs de Kadiria dans la dense forêt de Beggas qui donne directement sur la fameuse forêt de Sidi-Ali-Bounab, fief du GSPC. Cette explosion qui a causé la mort à plusieurs militaires et des blessures plus ou moins graves à une vingtaine d’autres, a été suivie de tirs nourris par des terroristes embusqués dans les parages.

La riposte des militaires qui étaient dans les autres camions, a pu éviter la mort certaine aux militaires blessés puisque les terroristes avaient, selon des sources, dans les premiers moments de panique qui avaient suivi l’explosion, récupéré quelques armes appartenant aux militaires. Quelques minutes après la retraite des terroristes à la faveur de l’obscurité et la nature accidentée et escarpée du terrain, des renforts militaires dépêchés depuis Lakhdaria et Djebbahia, étaient arrivés sur les lieux de l’embuscade d’où furent évacués les morts et les blessés vers les hôpitaux de Lakhdaria et Aïn-Naâdja à Alger.

Hier, nos sources parlent de la mort de deux autres militaires qui avaient succombé à leurs blessures portant le bilan à dix morts et 19 blessés. Notons que depuis mercredi, un redéploiement sans précédent de l’ANP a été remarqué dans les régions de Kadiria et Lakhdaria à la recherche du groupe terroriste auteur de ce guet-apens, et dont le nombre est évalué selon des sources à une trentaine d’éléments. Hier, pendant toute la journée, des hélicoptères sillonnaient les régions nord de Kadiria et de Lakhdaria, en bombardant tous les lieux suspectés abriter les caches des terroristes, notamment à Beggas et Lalla-Mossaâd. Aucun bilan concernant cette offensive militaire n’était disponible hier.

Synthèse de Mourad, algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie