ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les prisons en Algérie envahies par la drogue

 
La consommation de la drogue dans les prisons en Algérie serait en forte hausse selon les conclusions d’une étude conduite par la direction générale de l’administration pénitentiaire, qui dépend du ministère de la justice.
mardi 14 novembre 2006.

Les prisons en Algérie envahies par la drogue Les statistiques de l’administration pénitentiaire font état d’une augmentation des affaires liées à la drogue. L’on signale que la consommation de la drogue dans le milieu carcéral algérien est en nette augmentation. Elle est passée de 5% en 2005 à 7,5% en 2006. Une situation pour le moins inquiétante dès lors que la composition de la population carcérale (près de 50.000) est constituée à 59% de jeunes. Ce qui fait craindre le pire aux pouvoirs publics, selon le directeur central de l’administration pénitentiaire, M. Fellioun.

Selon le nouveau directeur de l’office national de la lutte contre la drogue, « l’Algérie est passée de statut de pays de transit à un pays de consommateurs » étant donné sa position géographique et l’évolution que connaît le pays. « Il y a lieu d’aller vers une nouvelle méthodologie dans le traitement du dossier pénal des drogués », a-t-il signalé lors de son intervention. Et de poursuivre : « L’incarcération n’est pas toujours la solution en ce qui concerne cette catégorie ».

A défaut de centres spécialisés dans la désintoxication, le magistrat est le plus souvent contraint d’opter pour le mandat de dépôt des personnes incriminées. De ce fait, ce responsable qui a déjà exposé son projet à l’occasion de sa nomination à la tête de l’office de lutte contre la drogue, il y a peu de temps de cela, a rappelé sa stratégie de voir créer en Algérie des centres spécialisés pour les drogués étant donné que les résultats obtenus dans les prisons et en dépit des efforts de l’administration, le phénomène persiste et le plus souvent les personnes accoutumées continuent de se droguer une fois sorties de prison.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran