ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Michaëlle Jean attendue en Algérie

 
La visite en Algérie de la Gouverneure générale du Canada, Mme Michaëlle Jean, prévue du 19 au 22 novembre, coincidera avec les célébrations du quarantième anniversaire des relations diplomatiques entre Alger et Ottawa.
jeudi 16 novembre 2006.

Michaëlle Jean en visite en Algérie. Pour situer les enjeux liés à cette visite, l’ambassadeur du Canada à Alger, M. Robert Peck, a animé, hier au siège de son ambassade, une conférence de presse au cours de laquelle il n’a pas tari d’éloges à l’endroit des relations bilatérales. Il fera remarquer que l’Algérie est le premier partenaire commercial en Afrique et au Moyen-Orient, avec des échanges commerciaux d’un montant de 4,4 milliards de dollars canadiens. La balance est en faveur de l’Algérie du fait des hydrocarbures. Mais le flux des échanges ne suit pas celui des investissements, regrette le diplomate, lesquels se limitent à 3 milliards de dollars canadiens seulement. Un chiffre qui ne reflète pas, à ses yeux, l’intérêt du Canada pour l’Algérie et des potentialités qu’offre le marché algérien.

Le diplomate, en poste à Alger depuis deux ans, voit dans l’ouverture prochaine (juin 2007) de la ligne aérienne Alger-Montréal le meilleur moyen de changer la donne, pour ce que la liaison réduira la distance entre l’Algérie et le Canada. Le diplomate décèle de prometteuses opportunités d’investissements essentiellement dans les domaines miniers et de l’agriculture. La visite de Mme Michaëlle Jean intervient en réponse à celle de Bouteflika, effectuée en 2000. Mme Michaëlle Jean, qui exerçait son talent de journaliste à Radio Canada, avait alors interviewé le chef de l’Etat et semble garder de l’entrevue un bon souvenir.

Les relations entre l’Algérie et le Canada ne sont pas confinées dans les échanges commerciaux. Le Canada apporte un appui à la société civile, à travers le financement d’associations. Trois associations d’entre celles-ci ont été retenues et bénéficieront d’une enveloppe chacune. Outre l’aide financière, une formation sera dispensée au personnel des associations sélectionnées. Ainsi, pour l’association « Amine », spécialisée dans la pédiatrie, domiciliée à l’hôpital Mohamed Lamine Debaghine (ex-Maillot), il est prévu 23.000 dollars canadiens devant financer un programme spécial au profit du personnel. Le Canada vient aussi d’octroyer 56.000 dollars canadiens à la section d’Alger de l’association Handicap International. A l’ouest du pays, Tlemcen sera doté d’un foyer pour les familles des malades mentaux.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran