ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Alger lutte contre la criminalité

 
La wilaya d’Alger a connu une nouvelle vaste opération anti-criminalité du groupement de gendarmerie de la wilaya d’Alger qui a effectué plusieurs descentes au niveau des communes de la capitale pendant laquelle 2300 personnes ont été interpellées.
samedi 18 novembre 2006.

La gendarmerie d'Alger lutte contre la criminalité Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre du plan de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, est la 22e depuis une année. Elle a nécessité la mobilisation de 1 250 gendarmes appuyés par 20 groupes cynophiles et 250 moyens matériels (véhicules et motocycles). Baraki, Birtouta, Ouled Chebel, Birkhadem, forêt de Baïnem, El-Kerrouche et Merad (Réghaïa) sont particulièrement des endroits connus pour renfermer des noyaux de la délinquance.

Sur 2320 interpellations effectuées dans la wilaya d’Alger, 223 personnes se sont vu dresser des PV à leur encontre. 44 personnes ont été gardées à vue alors que 12 autres mis en cause dans des affaires liées à l’association de malfaiteurs, kidnapping, viol, port d’arme blanche prohibée, vols simple et qualifié, coups et blessures volontaires avec arme blanche ont été présentés devant le procureur de la République et écroués.

En matière de police judiciaire, les gendarmes ont saisi 110 armes blanches dont 53 couteaux de différents calibres, 12 bombes lacrymogènes, 18,5 g de kif traité, un véhicule de marque Renault Clio, 34 faux billets de 1 000 DA et un chèque bancaire falsifié. Dans le volet police économique, un important lot de boissons alcoolisées, 285 kg de beurre impropre à la consommation chez un commerçant de Chéraga et un lot de cosmétiques d’une valeur de 20 millions de centimes ont été saisis.

En matière de sécurité routière à Alger, les chiffres sont plus convaincants : 1 108 délits, 407 contraventions, 2 733 amendes forfaitaires, 826 véhicules identifiés dont 102 mis en fourrière et 589 retraits de permis de conduire ont été enregistrés. “En 48 heures, c’est un record”, dira le commandant de groupement, le colonel Mostefa Taïbi.

Parallèlement, cette opération a permis d’élucider trois affaires. La première concerne l’enlèvement d’une jeune fille de 25 ans originaire de Tizi Ouzou par deux malfaiteurs alors qu’elle se trouvait à la sortie de la ville de Réghaïa. Cette jeune fille, une prostituée, a été emmenée de force vers une plage déserte où elle a été violée par 12 personnes selon ses déclarations. À la vue des gendarmes, les malfaiteurs ont pris la fuite. Les deux ravisseurs ont toutefois été arrêtés et écroués.

La deuxième affaire est relative à de faux billets de banque que les gendarmes ont trouvé chez quatre personnes dans des boîtes de nuit de Zéralda et Aïn Taya. Les mis en cause étaient en train de distribuer les biffetons en guise de “rechka”. 34 faux billets de 1 000 DA (portant le même numéro) ont été récupérés et les quatre fêtards arrêtés et écroués.

Synthèse de Mourad, algerie-dz.com
D’après Liberté