ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Neuf terroristes éliminés au nord de l’Algérie

 
Neuf terroristes du GSPC ont été éliminés par l’armée au nord de l’Algérie, dans les massifs forestiers de l’axe Kadiria-Chaâbet El Ameur, une zone à cheval entre les wilayas de Boumerdès, Tizi Ouzou et Bouira.
lundi 20 novembre 2006.

Neuf terroristes du GSPC éliminés au nord de l'Algérie Neuf terroristes ont été abattus, un lot d’armes comportant des kalachnikovs, des PA et des fusils à pompe ont été récupérés et près de six casemates servant de refuges et autres repaires ont été détruits, selon des sources fiables et concordantes, durant la nuit de vendredi à samedi, au niveau d’un vallon situé entre les maquis de Begas à quelques encablures au sud-ouest de Tizi Gheniff et les limites de Kadiria au nord de l’Algérie. C’est à la suite d’une embuscade tendue par une patrouille de l’ANP que sept terroristes ont été abattus sur le coup et deux autres blessés grièvement.

Ces deux derniers ont succombé à leurs blessures peu de temps après, précisent nos sources avant d’ajouter, que c’est grâce aux aveux soutirés à un autre terroriste, capturé la semaine dernière à Boumahni (Draâ El Mizan), que les opérations de bouclage de la région puis de débusquement, à l’aide d’artillerie lourde et d’hélicoptères de combat, ont été menées par les forces combinées de sécurité, durant le week-end dernier. Selon un bilan provisoire émanant de sources très au fait de la lutte antiterroriste, au total 13 terroristes ont été mis hors d’état de nuire, dans cette vaste opération de ratissage, s’étalant de Kadiria, en passant par Begas, Ouled Boudoukhan, Lakhdaria jusqu’à Ammal, au sud-est de Boumerdès et ce, depuis maintenant plus de 10 jours.

Toutefois, il convient de souligner que l’offensive en question, pour laquelle de gros moyens ont été utilisés, est supervisée par le chef de la 1re Région militaire, selon nos sources. Par ailleurs, la traque se poursuit toujours dans cette zone du nord de l’Algérie, où des opérations de recherches continuent afin de neutraliser le restant des groupes qui ont longtemps infesté cette région où plus d’une centaine d’éléments issus de différentes katibate ont été signalés dans les parages. Ceux-ci tentaient d’établir, dans les environs, le quartier général du Gspc, indique-t-on. Enfin, idem pour les maquis de Boumahni qui sont sous haute surveillance.

Cette opération intervient quelque 10 jours après un attentat terroriste perpétré au lieudit Begas, un endroit escarpé et fortement boisé, situé à mi-chemin entre les deux communes de Kadiria et Aomar et non loin de la ligne frontalière avec la région de Tizi Ghenif relevant de la wilaya de Tizi Ouzou. Les terroristes du Gspc avaient, rappelons-le, assassiné une dizaine de militaires et blessé une vingtaine d’autres dans une embuscade. Attentat qui a provoqué une réaction musclée de l’ANP, celle-ci a lancé une vaste opération de ratissage dans toute la région de Kabylie où des armes lourdes ont été utilisées. L’opération de ce vendredi constitue l’un des premiers résultats d’une des plus importantes opérations militaires entreprises dans la région.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après l’Expression