ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Danemark salue les efforts de l’Algérie

 
Le Danemark reconnaît l’importance du rôle de l’Algérie sur les plans régional et international, ainsi que sa contribution dans le règlement des conflits dans le monde, notamment au Soudan, selon Ulrik Federspiel, le secrétaire d’Etat permanent du ministère des Affaires étrangères du royaume du Danemark.
mercredi 22 novembre 2006.

Le Danemark soutient les efforts de l'Algérie Cette déclaration du diplomate danois au sortir d’une rencontre avec le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, M. Mohammed Bedjaoui, a permis, outre le fait de souligner le rôle de l’Algérie sur le double plan régional et international, de confirmer l’excellence des relations algérois-danoises au sujet desquelles un ancien ambassadeur de ce pays à Alger, M. Weber Bo Eric, a indiqué qu’« elles ont toujours été bonnes depuis l’ouverture du consulat danois à Alger en 1738 ».

M. Federspiel a, dans ce sens, relevé que ses entretiens avec M. Bedjaoui portant sur les relations bilatérales et les questions d’intérêts communs ont été « fructueux et encourageants ». Ce à quoi a répondu M. Bedjaoui en indiquant que les entretiens ont « abordé l’ensemble des problèmes du Moyen-Orient » et la « nécessité de régler cette crise qui perdure depuis 60 ans ». Le Danemark « est un pays qui a respecté de tout temps les engagements internationaux, en particulier l’aide au développement qu’il a assurée régulièrement, sur la base des recommandations des Nations unies », a par ailleurs souligné le ministre des Affaires étrangères.

A l’évidence, la déclaration du diplomate danois traduit les efforts diplomatiques déployés par l’Algérie en vue du règlement des conflits dont celui du Soudan, mais elle confirme aussi la justesse et la bonne vision des positions adoptées, notamment en ce qui concerne le règlement par la voie pacifique des conflits. Un principe qu’elle défend au sein des institutions régionales, comme l’UA, ou internationales, ONU. Elle exprime en filigrane la reconnaissance du Danemark vis-à-vis de la position conciliante de l’Algérie à l’égard de ce pays, par canaux ou médias interposés, subséquemment à la crise des caricatures -qui avaient été publiées en septembre 2005 par le journal danois Jyllands-Posten et reprises en janvier 2006 par un magazine norvégien- où ce pays a eu maille à partir avec l’ensemble des pays arabes et musulmans dans le monde.

Synthèse de Rayane, algerie-dz.com
D’après la Tribune