ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le cannabis produit au Maroc inonde l’Algérie

 
Produit essentiellement au Maroc, le cannabis transite via les frontières ouest du pays et inonde le marché algérien où il serait consommé par 17% des garçons scolarisés.
lundi 4 décembre 2006.

Le Maroc principal producteur de cannabis dans le monde Selon Sayah Abdel Malek, directeur général de l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie, l’Algérie ne fait pas de différence entre les « drogues dures » et les « drogues douces », et 96 % des toxicomanes ont commencé par la cigarette, dont 91 % l’ont fait entre 12 et 15 ans. Le cannabis est la drogue la plus consommée en Algérie, suivi des psychotropes. Se trouvant entre le Maroc, à l’origine de 60 % de la production mondiale de cannabis, et l’Europe qui est une zone de consommation, « l’Algérie risque de devenir dans quelques années un pays consommateur... », dit-il.

Selon les observateurs du phénomène, l’ouest du pays est la région qui cosomme le plus de cannabis, compte tenu de sa proximité du Maroc. Cette région du pays est la plus touchée par ce trafic, à hauteur de 48 %. Alger, à titre expérimental pour les adolescents... L’enquête de MedSPAD Algérie a été réalisée par le professeur Soumaya- Mansouri Zeghnoun, de l’université de Tizi Ouzou, avec le groupe Pompidou, en collaboration avec l’Observatoire français des drogues et des toxicomanes.

L’objectif est de mesurer le niveau d’usage d’alcool, de tabac et des drogues illicites chez les élèves de 15-16 ans. Menée le mois de janvier 2005, dans 36 établissements scolaires de la capitale, l’enquête a montré que « cette catégorie de jeunes apparaît le plus souvent non concernée par l’usage de substances psycho-actives, et lorsqu’ils le font, c’est à titre expérimental et de découverte de ces usages », ce qui constitue un premier pas vers d’autres expériences.

Synthèse de Souad, algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant