ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Espagne et l’Algérie signent un accord d’extradition

 
L’accord d’extradition signés entre l’Algérie et l’Espagne va permettre à Madrid d’extrader 70 islamistes algeriens.
mercredi 13 décembre 2006.

70 islamistes seront extradés vers l'Algérie Ainsi, Madrid s’est engagée, apprend-on de sources concordantes, à extrader 70 ressortissants algériens arrêtés en Espagne pour activités terroristes. Cette convention, troisième du genre, vient parachever la coopération judiciaire entre l’Algérie et l’Espagne, après l’accord d’entraide pénale et celui en matière civile et commerciale, signés respectivement en 2004 et 2005.

Les deux pays ont, également, l’intention de renforcer ce type de coopération par une coopération institutionnelle, à travers la formation, en Espagne, des magistrats algériens, sur des sujets « techniques pointus ». L’Algérie et l’Espagne prévoient, aussi, un échange d’expériences en matière de normes, de jurisprudence et de coopération dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

Des échanges de visites des magistrats des deux pays et un jumelage entre les institutions judiciaires et les écoles de formation algériennes sont également prévus dans l’agenda des responsables des deux parties. Il convient de rappeler que la récente visite du juge antiterroriste espagnol, Balthazar Garçon, entre dans le cadre de cette coopération entre Alger et Madrid.

Par ailleurs, il est attendu, dans ce contexte, l’organisation, au cours du 1er semestre 2007, de quatre séminaires en matière judiciaire entre les deux pays, en Algérie et en Espagne. L’Espagne, au même titre d’ailleurs que plusieurs pays de l’Union européenne, comme le Royaume-Uni, comptent en finir avec les activistes islamistes arrêtés au cours des dernières années sur son territoire.

Synthèse de Ahlem, algerie-dz.com
D’après l’Expression