ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Al-Qaïda menace l’Algérie

 
Alliée du GSPC en Algérie, l’organisation terroriste Al-Qaïda s’est félicité de l’attentat de Bouchaoui et a encouragé les terroristes algériens à poursuivre le djihad pour établir l’État islamique et y instaurer la charia.
samedi 16 décembre 2006.

Ayman al-Zawahiri encourage le terrorisme en Algérie Il aura suffi de 24 heures aux affidés d’Al-Qaïda en Irak pour réagir et féliciter mercredi le GSPC, intronisé depuis septembre dernier par Aymen Al-Zawahiri, le numéro deux de la nébuleuse terroriste, comme l’un des groupes terroristes porteurs du label “Al-Qaïda”. Le GSPC a revendiqué mardi l’opération terroriste menée à Bouchaoui dans le nord de l’Algérie et qui a coûté la vie à deux personnes, un Algérien et un Libanais, et en a blessé huit autres. La branche irakienne de la nébuleuse terroriste de Oussama Ben Laden a salué, dans un communiqué publié par la vitrine web du groupe salafiste, l’attaque “anti-américaine” de dimanche qui a visé un transport du personnel de l’entreprise Brown Root and Condor (BRC), joint-venture entre la compagnie nationale Sonatrach et la société américaine Halliburton. “Nous bénissons “ghazouete” Bouchaoui, (la conquête de Bouchaoui, ndlr)”, écrit un porte-parole de “l’État islamique en Irak”, autoproclamé et contrôlé par la branche irakienne d’Al-Qaïda, rapporté par Al-Quds Al-Arabi.

Comme si les “félicitations” pour une œuvre aussi macabre ne suffisaient pas, c’est carrément un appel au meurtre que lance au GSPC la branche irakienne d’Al-Qaïda. “Nous disons à nos frères du GSPC : poursuivez votre djihad (...) contre les apostats en Algérie pour y établir l’État islamique et y instaurer la charia”, ajoute le porte-parole du groupe terroriste. Loin de s’arrêter là, la branche irakienne d’Al-Qaïda veut en faire un exemple et appelle à des attaques contre les intérêts occidentaux dans le monde musulman. “Nous appelons tous les musulmans à frapper les intérêts des croisés partout sur le territoire de l’islam, pour venger vos frères en Irak, en Afghanistan et partout en terre d’islam”, conclut le communiqué. Si l’authenticité du communiqué ne peut être établie avec certitude, la célérité avec laquelle intervient la récupération de cet évènement malheureux par la branche irakienne d’Al-Qaïda tombe comme du “pain béni” pour le GSPC, et par là même pour tous les affidés de Oussama Ben Laden et sa nébuleuse terroriste dans le monde.

Les menaces contre les intérêts étrangers ont toujours été proférées par le GSPC. Néanmoins, le groupe terroriste n’avait pas réussi jusqu’à présent à les mettre à exécution. Si les intentions déclarées par le GSPC sont celles d’attaquer les intérêts américains, l’attaque revendiquée de Bouchaoui vient également justifier d’une certaine manière le ralliement à Al-Qaïda. La nébuleuse terroriste a une “marque de fabrique” et une “réputation” ou un “label” à entretenir. Le rang d’affidé reconnu récemment au GSPC le pousse d’une certaine façon à aller au-delà de ces actions coutumières pour prouver ses capacités de nuisance en Algérie et justifier son affiliation. Durant tout l’été, les attaques terroristes sont allées crescendo même si elles ont surtout ciblé les plages de l’Est algérois, notamment en introduisant des bombes à déclenchement différé grâce aux téléphones portables à Réghaïa ou Dergana, la périphérie des grandes agglomérations du centre du pays causant des pertes humaines et des dégâts matériels. En visant un convoi de personnel transportant des ressortissants algériens et des expatriés étrangers, le groupe salafiste vient de confirmer par le sang son pacte macabre avec Oussama Ben Laden.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après Liberté