ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Difficile de rentrer en Algérie pour l’Aïd

 
Beaucoup d’algériens de France désireux de rentrer en Algérie pour célébrer la fête de l’Aïd el Adha en famille ne pourront le faire en raison de la difficulté de trouver des places d’avion.
dimanche 17 décembre 2006.

Air Algérie, un monopole à démanteler Patron d’une agence de voyages situé dans le 11ème arrondissement de Paris, Mahmoud confirme : « Il n’y a plus de places pour la majorité des aéroports algériens. Il reste quelques-unes sur Alger mais elles sont proposées à des tarifs très élevés ». La cause ? Comme tous les ans, en période de forte affluence, les compagnies aériennes qui desservent l’Algérie livrent des places au compte-gouttes aux agences de voyages. Les autres billets, plus chers, sont vendus directement par les compagnies elles-mêmes, pour s’assurer des marges confortables.

Pire : les compagnies Air Algérie, Aigle Azur et Air France n’ont prévu aucun vol supplémentaire durant cette période. Pourtant, en plus des traditionnelles vacances de Noël et du Nouvel An, la fin de l’année 2006 coïncidera avec la fête de l’Aïd El-Kébir. Il y a quelques années, les Algériens vivant en France acceptaient plus facilement les difficultés qu’ils rencontraient quand ils devaient prendre l’avion vers leur pays d’origine. Le terrorisme avait fait fuir toutes les compagnies étrangères et Air Algérie, en difficulté, peinait à répondre à leurs attentes.

Aujourd’hui, les compagnies étrangères, y compris Air France, sont de retour. Et le marché mondial du transport aérien est en pleine expansion, avec notamment l’arrivée des compagnies à bas coûts (en anglais : law cost) et la multiplication des alliances. « Nous avons des soucis de places sur deux pays : l’Algérie et le Mali, se plaint Mahmoud. Sur toutes les autres destinations, notamment le Maroc et la Tunisie, nous avons le problème inverse ». Pourtant, en plus des dizaines de milliers de personnes qui partent passer l’Aïd avec leurs proches sur place, le Maroc et la Tunisie s’apprêtent à accueillir plusieurs centaines de milliers de touristes français et européens à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Synthèse de Ahlem, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran