ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie, un partenaire clé des Etats-Unis

 
Les Etats-Unis d’Amérique et l’Algérie sont sur la même longueur d’onde quand il s’agit de combattre le terrorisme et de promouvoir la stabilité régionale, selon Todd Vician, porte-parole du Pentagone.
dimanche 17 décembre 2006.

Un hélicopter MH-53 de l'US Air Force au sud de l'Algérie La coopération entre les deux pays dans le domaine sécuritaire a déjà quelques années à son actif. Le mois dernier, Peter Rodman, le sous-secrétaire d’Etat américain chargé des Affaires de sécurité internationale était en visite en Algérie où il a eu des entretiens avec de hauts responsables algériens pour discuter des moyens à mettre en oeuvre pour améliorer la coopération bilatérale, notamment dans le domaine de la défense. La visite de M. Rodman était la dernière d’une longue série de rencontres entre les responsables des deux pays, consacrées au thème de la défense et de la lutte antiterroriste.

Donald Rumsfeld, le secrétaire sortant à la Défense, avait également eu à visiter notre pays, en février dernier, pour étudier avec ses homologues les moyens à mettre en oeuvre pour diminuer la force de nuisance des terroristes dans la région, notamment à travers des opérations dans lesquelles allaient participer l’Algérie et les Etats-Unis. En juin dernier, de hauts responsables chargés de la sécurité dans l’administration Bush étaient également venus en Algérie où ils ont eu des entretiens avec le président de la République Abdelaziz Bouteflika.

Le porte-parole du Pentagone, le lieutenant- Colonel Todd Vician, a indiqué que les USA avaient consacré une aide de l’ordre de 1,6 milliard de dollars (2006-2007) pour la formation du personnel militaire algérien. En 2006, Washington a également, précise la même source, alloué une aide de 100.000 dollars à l’Algérie dans le cadre du programme de lutte antiterroriste et d’amitié (Counterterrorism and fellowship program).

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran