ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie souhaite une charte des déserts du monde

 
A l’occasion de la tenue en Algérie du Festival des cultures et civilisations des peuples des déserts du monde, Alger a appelé à l’adoption d’une charte sur les déserts du monde au niveau des Nations unies.
mardi 19 décembre 2006.

Le Hoggar dans le sud de l'Algérie Conçu il y a trois ans, le projet de la charte a déjà été discuté et enrichi lors de la conférence des ministres de l’Environnement, du Tourisme et de la Culture, tenue à Dubaï en avril 2005, à l’occasion du deuxième festival des cultures et civilisations des peuples des déserts du monde. 30 pays, y compris l’Algérie, ont déjà adopté cette charte selon le ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, M. Cherif Rahmani, qui est également porte-parole honoraire pour l’année internationale des déserts.

Le projet de charte pour la préservation de l’héritage culturel et humain des déserts, que défend l’Algérie, proclame plusieurs principes comme fondements de toute action de préservation des écosystèmes hyper-arides et de développement durable des zones arides constituées par les déserts du monde. La charte considère les déserts du monde comme étant des milieux naturels, aux caractéristiques écosystémiques particulièrement fragiles. Elle plaide pour la protection de ces écosystèmes et appelle à ce que les paysages prestigieux et exceptionnels soient identifiés et classés patrimoine commun de l’humanité.

Leur beauté, richesse d’histoire, valeur culturelle et vulnérabilité écologique, doivent être considérées héritage mondial et protégées et promues par des traités nationaux et internationaux, au même titre que tous les sites historiques. Les populations des déserts doivent disposer de moyens de concertation à même de leur permettre de s’impliquer dans l’élaboration de stratégies socio-économiques et éducatives, orientées vers les besoins spécifiques des populations nomades et sédentaires des déserts et intégrées dans les réseaux nationaux et mondiaux promoteurs d’innovations et d’informations instructives.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran