ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie pourrait manquer d’eau en 2020

 
La crise de l’eau en Algérie pourrait s’aggraver à l’horizon 2020 selon le directeur de l’ANCC, Mustapha Kara, qui précise que les ressources en eau du pays atteindront leurs limites à l’horizon 2020-2025.
jeudi 21 décembre 2006.

L'Algérie investit massivement dans les barrages Si des mesures ne sont pas prises dans l’immédiat, l’Algérie verra (...) ses sources en eaux se tarir, notamment dans les Hauts-Plateaux et les steppes", explique-t-il dans cet entretien, en marge de la conférence internationale sur la lutte contre la désertification.

"La crise du climat va aggraver la dégradation des ressources naturelles dans les Hauts-Plateaux et toutes les régions steppiques" qui constituent "de véritables potentiels agricoles" et qui doivent, selon lui, "assurer la sécurité alimentaire de l’Algérie, ainsi que la protection de la frange côtière".

Il a expliqué qu’en raison de sa situation dans une zone de transition entre les régimes tempérés et subtropicaux, l’Algérie "présente une grande sensibilité au climat, notamment dans les Hauts-Plateaux et la steppe qui couvrent environ 60% des terres viables du Nord". Il a notamment préconisé un aménagement des chotts (étendues d’eau en milieu aride), un reboisement massif et la définition de nouveaux critères architecturaux dans le pays.

Synthèse de Rayane
D’après AP