ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le statut de l’enseignant en Algérie selon l’UNPEF

 
La meilleure référence pour l’élaboration du statut de l’enseignant en Algérie sont les recommandations de la conférence tenue sous les auspices de l’Unesco le 5 octobre 1966 à Paris, selon le président de l’UNPEF.
dimanche 24 décembre 2006.

Une école primaire en Algérie Les points forts des recommandations résident, selon lui, dans la formation de l’enseignant et de la place qu’il occupe dans le système éducatif notamment celui en vigueur en Algérie. Le président de l’UNPEF indiquera par là même que les textes de loi actuels élaborés sans la participation des concernés ne peuvent constituer « des références pour l’élaboration d’un projet de statut de l’enseignant ».

Le président de l’Union nationale du personnel de l’éducation et de la formation (UNPEF), M. Ider, explique qu’ils sont loin de répondre aux aspirations des enseignants et travailleurs de l’éducation nationale du fait que ces lois considèrent que « l’enseignement n’est pas un travail productif », ce qui, selon lui, pousse à « fuir » le secteur. Et c’est la raison pour laquelle « il y a lieu de changer de stratégie en Algérie et de voir l’enseignant d’un autre prisme ». M. Ider précisera que le statut pour lequel son syndicat milite, ne se limite pas aux conditions de travail et salaire mais pour que l’école ait la place qu’elle « mérite ».

Les rencontres entre ministre de l’Education et syndicats du secteur dont la dernière est programmée pour mercredi prochain avant une autre programmation avec ces mêmes syndicats, auront permis une large prise de contact avec les mêmes syndicats, mais ce qui importe le plus dans les prochaines rencontres, a indiqué le président de l’UNPEF, est de proposer une mouture d’un avant-projet sur le statut de l’enseignant qu’élaborera l’éducation nationale et qui sera débattu par les concernés avant une ultime rencontre qui sera sanctionnée par « une conférence nationale ».

Synthèse de Mourad, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran