ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le GSPC menace les français en Algérie

 
Le GSPC a menacé les intérêts français en Algérie en déplorant que "la France, sortie par la porte" revienne "aujourd’hui par la fenêtre" en Algérie.
mercredi 10 janvier 2007.

Les terroristes du GSPC refusent l'offre de paix de Bouteflika en Algérie. La France prend “au sérieux” les nouvelles menaces du GSPC, qui a appelé les Algériens à s’en prendre aux Français, dans un message mis en ligne, hier, sur des sites islamistes. “Ces menaces sont prises au sérieux, elles sont analysées par les services compétents qui traitent des questions de renseignement”, a affirmé, hier, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Mattéi. “Nous suivons de très près le GSPC et ce qui touche aux activités de ce groupe”, a-t-il ajouté, soulignant que la France “prend les menaces terroristes très au sérieux d’où qu’elles viennent”.

Il n’a toutefois pas voulu donner plus de précision, faisant valoir que “cela touche à des questions de renseignement, et sur ces questions-là, nous restons habituellement très discrets”. M. Mattéi n’a également pas fait état d’un renforcement à ce stade des conseils de sécurité aux Français résidant en Algérie. Selon le Quai d’Orsay, environ 40 000 Français, dont de nombreux bi-nationaux, sont enregistrés auprès des services consulaires français en Algérie.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après Liberté