ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Portugal mise sur l’Algérie

 
Les relations économiques entre l’Algérie et le Portugal devront être au coeur des discussions entre le Premier ministre portugais, José Socrates, et son homologue algérien Abdelaziz Belkhadem.
lundi 22 janvier 2007.

José Socrates en visite en Algérie. La visite de José Socrates à Alger sera couronnée par la signature de plusieurs protocoles d’accords dans le cadre du premier sommet algéro-portugais. L’annonce de ce sommet a été faite, le 17 novembre dernier, par le ministre d’Etat et des Affaires étrangères de la République du Portugal, M. Luis Amado, qui avait effectué une visite officielle de deux jours à l’invitation de son homologue algérien M Mohammed Bedjaoui. C’est d’ailleurs ce dernier qui avait qualifié ce premier sommet algéro-portugais, d’« exceptionnellement important ». « Ce sommet, prévu pour les 21 et 22 janvier 2007 à Alger, est exceptionnellement important pour les relations entre l’Algérie et le Portugal », avait indiqué M. Bedjaoui à la presse à l’issue d’une séance de travail avec le ministre portugais.

Le chef de la diplomatie algérienne avait souligné, toutefois, que « nous avons très peu de semaines pour le préparer (le sommet) dans tous ses détails », ajoutant que ce sommet, visant à donner un nouvel élan aux relations algéro-portugaises, verra également la signature d’accords entre l’Algérie et le Portugal. Pour sa part, M. Amado avait indiqué que la séance de travail, qu’il a eue avec M. Bedjaoui, a porté notamment sur la préparation des travaux de ce sommet qui, a-t-il dit, vise une dynamisation plus forte de nos relations bilatérales. Le ministre portugais a, d’autre part, affirmé que le Portugal oeuvrera à engager l’Europe dans une vision plus stratégique et plus ambitieuse vis-à-vis de toutes les relations avec les pays de la Méditerranée, dès que son pays assurera la présidence de l’Union européenne en 2007.

Par ailleurs, M. Amado a relevé que la séance de travail a également permis d’identifier les voies et moyens visant à renforcer les relations économiques algéro-portugaises, relevant, à cet effet, « l’intérêt particulier » que manifestent les entreprises portugaises pour le marché algérien. Il a appelé, par là même, les hommes d’affaires algériens à s’intéresser davantage au marché portugais. La visite du Premier ministre portugais en Algérie, intervient aussi dans un contexte particulier, marqué par une intense activité diplomatique sur l’axe Alger-Lisbonne, comme l’atteste la récente visite du président de l’Assemblée de la République portugaise, M. Jaime José Matos Da Gama.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran