ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le GSPC menace l’Algérie

 
Principal groupe terroriste en Algérie, le GSPC a annoncé qu’il s’appellerait désormais l’Organisation Al Qaïda au Maghreb islamique.
samedi 27 janvier 2007.

Le GSPC et Al Qaida menacent l'Algérie. "Nous souhaitions le faire depuis le premier jour où nous avons rejoint (Al Qaïda) mais nous souhaitions obtenir l’autorisation du cheikh Oussama (...). Cet obstacle a été levé", est-il écrit dans ce communiqué signé par le GSPC et daté du 24 janvier.

L’authenticité de la déclaration du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), principale organisation extrémiste en Algérie, n’a pas pu être vérifiée dans l’immédiat mais elle a été diffusée sur l’un des principaux sites internet utilisés par les extrémistes islamistes.

Le GSPC avait annoncé en septembre son ralliement à Al Qaïda. L’organisation explique son changement d’appellation par sa volonté de prouver "la sincérité des liens qui unissent les moudjahidine en Algérie à leurs frères d’Al Qaïda".

Les combattants islamistes ne seraient plus qu’un demi-millier en Algérie contre environ 30.000 dans les années 1990. Plusieurs dizaines de milliers d’algériens ont été tués par la barbarie des islamistes armés.

Synthèse de Billal
D’après Reuters