ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le GSPC et Al Qaida menacent l’Algérie

 
La lutte contre le terrorisme en Algérie devrait se renforcer dans les prochains mois pour faire face à la nouvelle menace que constitue l’alliance entre le GSPC et Al Qaida.
lundi 29 janvier 2007.

Le GSPC, une menace pour l'Algérie. L’accord passé entre les éléments du FIS dissous et ceux des branches armées des partis islamistes marocains, présente et constitue un véritable contrat des familles de la mafia visant la destruction de l’Algérie et du Maroc. A noter que le terrorisme au Maroc a débuté en 1995 et dispose de fonds importants fournis par les wahhabites saoudiens et Al Qaîda, implantés à Kenitra, Tanger, Rabat et Fès. L’annonce de la naissance d’Al Qaîda pour le Maghreb en lieu et place du Gspc n’est que l’aboutissement d’une étape et le commencement d’une autre. Laissons la question de savoir pour le compte de qui fonctionne Al Qaîda et penchons-nous sur les objectifs qu’elle s’est tracés en Algérie. C’est à cela que veulent répondre nos services de sécurité.

Pour eux, il s’agit de diffuser la pensée rigoriste du courant El hidjra oua takfir afin de créer une fitna dans les rangs des Algériens. Sur les autres plans économique et sécuritaire, le chef de la zone 9 de l’ex-Gspc supervise l’ensemble des opérations de trafic d’armes, de véhicules, de drogue et de cigarettes. Sur le plan géostratégique, Mokhtar Benmokhtar contrôle l’ensemble de la bande frontalière sud. Comme par hasard, c’est cette région, ont établi les mêmes sources, qui suscite l’intérêt de la Nasa, la CIA et les Etats-Unis. A quoi donc joue Al Qaîda et dans quel intérêt ? A l’heure actuelle, la société algérienne fait face à de nombreuses menaces. Sans exagérer, on peut dire qu’Al Qaîda au Maghreb constitue une arme redoutable entre les mains de ceux qui veulent détruire la société algérienne par la drogue, la fitna et la violence.

Le Gspc n’est que la partie visible de l’énorme iceberg que constitue le complot visant l’Algérie et visant aussi à faire main basse sur ses ressources et son économie. Heureusement que nos services prennent, avec force et détermination, au sérieux toute menace pouvant déstabiliser la société. Engagés dans une lutte juste, leur but est de déjouer toutes ces menaces et ces complots. L’Algérie, en plus du gaz et du pétrole, s’ouvre sur des perspectives économiques extraordinaires. Pour les comploteurs, il n’est pas question de rater cette occasion qui représente des centaines de milliards de dollars. Les sponsors d’Al Qaîda, estiment nos sources, sont décidés à accaparer le gros paquet et à moindres frais.

Synthèse de Samir, algerie-dz.com
D’après l’Expression