ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Maroc veut séduire les espagnols

 
Le Maroc ambitionne d’attirer 800,000 touristes espagnols à l’horizon 2010 contre 400,000 qui ont séjourné dans les villes touristiques du royaume en 2006.
dimanche 4 février 2007.

Un complexe touristique à Marrakech au Maroc. Dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation à un forum sur "Maroc : tourisme et dialogue des civilisations", le directeur général de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT), M. Abbas Azzouzi, s’est félicité de la forte croissance de 17 PC des arrivées touristiques à partir de l’Espagne enregistrée l’année dernière, prévoyant le maintien de ce rythme au cours des années à venir. L’ONMT a de "grandes ambitions" pour le marché espagnol, eu égard au voisinage et à la perspective de la mise en marche de lignes aériennes low cost qui vont booster le flux touristique vers le Maroc, a-t-il pronostiqué.

L’entrée en ligne de compte des compagnies low cost va "amplifier l’avantage du voisinage, puisque le Maroc sera à moins d’une heure et demi de vol à partir des aéroports espagnols, et créer de nouvelles formes du tourisme, tels le tourisme individuel, de famille et de week-end". Pour accompagner cette forte demande, a poursuivi M. Azzouzi, "nous allons continuer à renforcer la destination Marrakech au sein des circuits de distribution, nous comptons renforcer davantage Fès et Tanger, qui est d’ailleurs une destination naturelle pour le marché espagnol".

Dans ce même cadre, l’ONMT va poursuivre la raffermissement du "tourisme culturel" et la promotion du programme du "tourisme responsable", axé sur la préservation de l’environnement et des valeurs authentiques du pays, outre la consolidation d’autres destinations, après le lancement à partir de 2008 des nouvelles stations balnéaires (notamment Saidia). Sur un autre registre, M. Azzouzi a plaidé pour le déploiement d’efforts inlassables pour "transformer l’image du Maroc en Espagne et essayer d’éliminer les préjugés et les a priori" sur le Maroc, notamment auprès de la presse écrite et audiovisuelle.

Synthèse de Rayane
D’après MAP