ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les propos de Jack Lang en Algérie critiqués en France

 
En visite en Algérie, Jack Lang a plaidé pour une « reconnaissance par la France des crimes commis par la colonisation » en Algérie, des propos sévèrement critiqués en France.
lundi 5 février 2007.

Jack Lang en visite en Algérie. « Il faut réformer les manuels scolaires français qui présentent une histoire idyllique du colonialisme » et « décoloniser les mentalités », a dit l’ancien ministre de l’Education nationale, soulignant qu’il appartenait à la « génération anticolonialiste, qui s’était opposée à Guy Mollet (Président de conseil socialiste au début de la guerre d’Algérie en 1956) et à la guerre d’Algérie ». « Il y a un devoir de réparation historique » à l’égard de l’Algérie, a-t-il ajouté, insistant sur la nécessité de « construire des relations exemplaires entre la France et l’Algérie ».

Le ministre des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, a réagi à ces propos lundi, estimant que la France devait cesser de se « battre la coulpe ». « Méfions-nous de la mauvaise conscience et de la repentance permanente. Tout cela est lié au raidissement de la mémoire, au souvenir nécessairement douloureux de la colonisation », a déclaré le ministre sur Europe 1. « Mais regardons vers l’avant. 74% des Algériens ont moins de 25 ans. Il faudrait maintenant tourner une page et arriver à regarder l’Algérie comme un partenaire d’égal à égal ».

François Bayrou a lui aussi jugé sévèrement les propos du leader socialiste, déclarant que l’attitude de Jack Lang était d’ « une grave imprudence ». « Chaque fois qu’on essaie d’instruire le procès, en injuriant ou en insultant ceux qui ont donné leur vie, qui ont participé à un effort dont je rappelle qu’il était l’effort de la République et spécialement de la gauche, on creuse à nouveau les blessures du pays », a-t-il estimé. « Si M. Lang entend par là les regrets que nous devrions avoir vis-à-vis de l’Algérie, c’est une opinion crapuleuse, c’est scandaleux de dire cela », a pour sa part déclaré Jean-Marie Le Pen lors du Grand rendez-vous Europe 1/TV5Monde/Le Parisien.

Synthèse de Souad
D’après 20 minutes