ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie déplore la décision de la Libye

 
Par la voix de Yazid Zerhouni, l’Algérie a estimé que la décision de la Libye d’imposer aux algériens des visas d’entrée sur son territoire peut gêner la construction de l’Union du Maghreb.
mardi 6 février 2007.

La décision de la Libye n'a pas été apprécié en Algérie. Le ministre de l’intérieur Yazid Zerhouni évitera certes de commenter cette décision libyenne qu’il estime, peut-être, a des raisons d’être, mais considère, néanmoins, qu’elle peut avoir des conséquences sur la construction de l’UMA.

"La Libye a peut-être des raisons pour imposer le visa d’entrée aux étrangers, mais je pense que cette décision pourrait gêner la construction de l’union du Maghreb", a affirmé M. Zerhouni qui précise, par ailleurs, qu’une telle décision "n’est pas de toute façon neutre".

Concrètement, la décision libyenne stipule que tout étranger souhaitant entrer en Libye devra prochainement être muni d’un visa, y compris les ressortissants d’Algérie, du Maroc, de Mauritanie, de Tunisie et d’Egypte, jusqu’à présent épargnés par cette mesure.

En clair, les pays faisant partie de l’Union du Maghreb arabe (l’UMA) dont l’Algérie, ne bénéficient plus d’un traitement de faveur, même si le ministre libyen de l’Intérieur déclare que la procédure de visa ne contrevient pas aux dispositions du traité de l’UMA.

Synthèse de Kahina, algerie-dz.com
D’après Liberté