ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie poursuivra la lutte contre le GSPC

 
La lutte contre le terrorisme en Algérie se poursuivra jusqu’à l’éradication du GSPC -devenu Al Qaida au Maghreb-, annonce le ministre de l’intérieur, Noureddine Yazid Zerhouni.
mardi 6 février 2007.

La traque des terroristes se poursuit en Algérie. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Nouredine Yazid Zerhouni ne croit pas que le changement de dénomination du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) puisse changer quoi que ce soit avec ses éléments en Algérie ou le traitement des services de sécurité algériennes qui le combattent.

"Pour nous, rien n’a changé, nous avons affaire aux mêmes hommes", dit-il. Pour le ministre de l’Intérieur, le contexte et les donnes n’ont pas changé. Évidemment, le phénomène du terrorisme en Algérie reste appréhendé de la même manière, notamment par les forces de sécurité qui continuent de le combattre.

La stratégie de lutte contre le GSPC ne changera pas non plus, est-il suggéré dans le propos du ministre. Contrairement à d’autres pays, l’Algérie ne découvre pas maintenant le terrorisme, le GSPC et ses ramifications internationales. Elle a acquis assez d’expérience dans sa lutte pour apporter aujourd’hui son savoir et son soutien à la lutte internationale contre le terrorisme.

Synthèse de Kahina, algerie-dz.com
D’après Liberté