ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Al-Qaïda recrute en Algérie

 
Alliée du GSPC en Algérie, Al-Qaïda a recruté plusieurs dizaines de jeunes algériens, notamment à El-Oued, pour combattre en Irak.
mercredi 7 février 2007.

Des jeunes recrutés en Algérie et envoyés en Irak. Des jeunes, généralement âgés entre 20 et 25 ans et sans emploi, continuent de disparaître de la région d’El-Oued (Est de l’Algérie) sans laisser de traces, pour informer leurs parents quelque temps après de leur présence en Irak, enrôlés dans les rangs des groupes d’Al-Qaïda ou de la résistance contre l’occupation américaine.

Selon des sources concordantes, depuis seulement deux mois, 25 nouveaux cas ont été signalés. Ce chiffre s’ajoute aux 30 jeunes Algériens qui ont quitté l’Algérie et ont rejoint l’Irak depuis trois ans. Ce qui porte le nombre de salafistes ayant été recrutés par la filière irakienne à 55. Une semaine après l’Aïd El-Kébir, 8 nouveaux jeunes ont pu rejoindre l’Irak dans des conditions qui restent à élucider.

Récemment, des jeunes nouvellement recrutés des localités de Tazrout, Hassi Khelifa, Trifaoui, Nakhla, Douar El-Ma (lisière frontalière), entre autres, sont entrés en contact téléphonique, depuis l’Irak, avec leurs proches à El-Oued. La plupart des jeunes que l’organisation d’Al-Qaïda au pays du Maghreb, ex-GSPC, a pu recruter sont originaires de la ville d’El-Oued, notamment les quartiers de Teksebt, Belle-Vue et En Nour. La vague de recrutements continue malgré le démantèlement, depuis quelques mois, d’un réseau de recrutements de jeunes pour l’Irak.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après Liberté