ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie félicite les palestiniens

 
L’Algérie a favoralement accueilli l’accord signé entre les leaders du Hamas et du Fatah après d’intenses négociations à la Mecque en Arabie Saoudite.
dimanche 11 février 2007.

L'Algérie encourage les palestiniens à faire la paix. À la suite de la signature de l’accord entre les mouvements palestiniens, relatif à la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a rendu publique, hier, une déclaration saluant le sens de la responsabilité qui a prévalu tout au long des négociations qui se sont déroulées à La Mecque. "L’Algérie a accueilli avec une profonde satisfaction la signature, par les dirigeants des mouvements palestiniens Fatah et Hamas, d’un accord sur le programme politique et la composition d’un gouvernement d’union nationale", lit-on dans le communiqué.

S’adressant aux membres du Fatah et du Hamas, qui ont pris part à la réunion, Alger a salué “chaleureusement le sens élevé des responsabilités dont tous les dirigeants palestiniens concernés ont ainsi fait preuve”. Relevant l’importance du rôle joué par le souverain saoudien, le roi Abdallah, dans l’aboutissement de tous ses efforts, l’Algérie “rend au serviteur des Lieux saints et au royaume d’Arabie Saoudite l’hommage bien mérité qui leur est dû pour leur rôle constructif dans l’avènement de ce développement positif de grande portée”. La déclaration n’a pas manqué de souligner que “l’Algérie partage la joie que les masses populaires et les forces politiques palestiniennes ont manifesté à l’annonce de la conclusion de l’accord”.

Dans le but de perpétuer cette joie, l’Algérie “forme le vœu que cette réalisation tant attendue éloignera définitivement le spectre des déchirements fratricides et renforcera les efforts palestiniens et arabes tendant à la satisfaction des droits nationaux inaliénables du peuple palestinien, y compris l’établissement de son État indépendant avec El-Qods comme capitale”. Il est surtout souligné dans le communiqué l’importance que revêtent “le respect et le soutien qui sont dus au gouvernement d’union nationale en tant qu’expression de la volonté souveraine du peuple palestinien ainsi que l’urgence qui s’attache à la levée des sanctions qui lui ont été imposées à la suite des élections législatives”.

Synthèse de Ahlem, algerie-dz.com
D’après Liberté