ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Jour d’Algérie perd son fondateur

 
Le fondateur du quotidien national Le Jour d’Algérie, Abderrahmane Mahmoudi, est décédé des suites d’une longue maladie le 15 février à l’âge de 54 ans.
samedi 17 février 2007.

Abderrahmane Mahmoudi - Le Jour d'Algérie Le journaliste écrivain, directeur du quotidien "Le Jour d’Algérie", qui a rendu son dernier soupir chez lui à Alger, a été inhumé le même jour au cimetière de Garidi (Kouba) en présence de nombreux journalistes et personnalités nationales. Plusieurs directeurs de journaux qui ont côtoyé le défunt durant de longues années ont tenu à rendre un dernier hommage à « Dahmane ».

Parmi ceux qui se sont rendus au cimetière, le ministre de la Communication, El Hachemi Djiar, et celui des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal. Des personnes anonymes ont également tenu à accompagner le disparu à sa dernière demeure. « Humain » est le terme qui revenait chez toutes les personnes interrogées.

« Abderrahmane Mahmoudi était non seulement une plume reconnue dans le paysage médiatique, mais il était surtout connu pour sa modestie, sa générosité et surtout sa pudeur envers les petites gens », témoigne un ancien journaliste d’El Moudjahid. Titulaire d’une licence en droit en 1975, Abderrahmane Mahmoudi avait commencé sa carrière de journaliste au quotidien gouvernemental El Moudjahid.

« Certes, c’était l’époque du parti unique, mais le journal recelait à l’époque le gratin de la presse écrite francophone », se rappelle Hamid Tahri, ami et ancien collègue de Dahmane. Avant de rejoindre le défunt Algérie Actualités, un hebdomadaire du secteur public qui se distinguait par ses écrits critiques, Mahmoudi optera pour la presse indépendante.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Watan