ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les étudiants du Sud de l’Algérie exigent leurs billets d’avion

 
Les billets d’avion d’Air Algérie promis aux étudiants du Sud de l’Algérie ne semblent pas avoir été distribués à tous les bénéficiaires potentiels malgré l’engagement du ministère de l’éducation.
mercredi 28 février 2007.

Un avion d'Air Algérie. Entre-temps, la colère monte et les étudiants originaires du Sud de l’Algérie tentent de frapper à toutes les portes pour avoir des explications sur ce blocage qui revient à l’approche de chaque congé. Bien que la convention signée entre le ministère de l’Enseignement supérieur, le ministère de l’Emploi et de l’Action sociale et la compagnie d’Air Algérie donne droit à la gratuité des billets d’avion pour ces étudiants, dans la réalité rien n’a été concrétisé.

Pourquoi ce blocage ? Les protestataires avancent comme argument la non-signature, cette année, du contrat imposant à ces trois parties de respecter leurs engagements. Pour un billet qui coûte entre 16.000 et 20.000 dinars, aller et retour, dans les quatre wilayas du Sud de l’Algérie, Tamanrasset, Adrar, Illizi et Tindouf, les étudiant se voient dans l’incapacité de payer ces frais et seront par conséquent contraints de passer leurs vacances dans les cités U. Ils sont près de 4.000 étudiants se trouvant dans cette situation, qui dépasse apparemment la direction des oeuvres universitaires et la direction de l’action sociale d’Oran.

Les responsables des deux directions ont confirmé, hier, le respect de la procédure dans la délivrance des attestations donnant droit à la gratuité des billets. Pour la responsable de la direction des oeuvres universitaires, « ces attestations ont été remises à leurs bénéficiaires en bonne et due forme. De plus, la direction a envoyé une lettre à la direction régionale d’Air Algérie pour l’informer de la situation ». Du côté de la direction de l’action sociale, rien ne cloche. Selon le DAS, « 1.740 attestations ont été délivrées à ces étudiants au mois de décembre dernier dans le cadre de cette convention signée ». Le même responsable assure qu’il n’existe aucun problème à leur niveau.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran